Book


Violence à l'origine Martin Michaud


Responsable de la section des crimes majeurs en l’absence de son supérieur, le sergent-détective Victor Lessard se voit confier la mission d’enquêter sur la mort d’un haut gradé du SPVM dont on a retrouvé la tête dans un conteneur à déchets. Formé du jeune Loïc Blouin-Dubois, de l’inimitable Jacynthe Taillon et de Nadja Fernandez, avec qui Victor Lessard partage sa vie, le groupe d’enquête qu’il dirige doit faire vite, car l’assassin a laissé un message qui annonce de nouvelles victimes. Confronté à un tueur particulièrement retors, qui peint de lugubres graffitis sur le lieu de ses meurtres et évoque un curieux personnage surnommé le « père Noël », pressé d’obtenir des résultats rapides par sa hiérarchie sans pour autant recevoir l’appui nécessaire, Victor Lessard s’entête envers et contre tout à résoudre « l’affaire du Graffiteur », dédale inextricable d’une noirceur absolue qui ravivera les meurtrissure de son âme, ébranlera ses convictions les plus profondes et le mènera au bord du gouffre.


Publisher:

Promote this page:

Avis des Rebelles

Un nouveau roman passionnant et troublant, qui prend aux tripes.

Par Axl

Une nouvelle enquête aux côtés du sergent-détective, Victor Lessard, et de son équipe de choc de la section des crimes majeurs.

Un roman passionnant et troublant qui m’a emmenée dans un dédale de réflexions, d’émotions et de sensations qui m'ont donné bien du mal à m’arrêter de le lire, m'y faisant même penser entre deux lectures.

Les personnages principaux sont toujours aussi intéressants, intrigants et même poilants.

Ils ont des caractères bien trempés, ils savent ce qu’ils veulent et surtout, ils ont une bonne répartie. Mais j’ai surtout été touchée par le personnage de Victor Lessard. On sent qu’il est difficile pour lui d’avancer dans cette enquête sans que le passé et ses vieux démons ne ressurgissent.

L’alternance des points de vue a une place vraiment très importante. Elle apporte au lecteur des éléments essentiels dans l’enquête en permettant à l’auteur de nous donner quelques indices, mais cela peut également  l'induire en erreur.

L’articulation du roman est surprenante, j’ai eu un peu peur au début, mais finalement, même si les chapitres sont donnés dans le désordre, cela suit une certaine logique et fait monter le suspense dès le début.

La plume de l’auteur est toujours aussi plaisante et passionnante. Tout comme lors de ses précédents romans, Martin Michaud a su me faire plonger dans cette nouvelle enquête, et je me suis encore prise au jeu de la résolution de celle-ci en compagnie de l'équipe de Victor Lessard.

Le côté sombre de l’histoire, la plume de l’auteur et le texte en québecois, qui ajoute une touche humoristique, ont su me charmer, m’intriguer et me faire rire.


Note globale: 18/20
Style d'écriture: 18/20
Intrigue: 19/20
Personnages: 18/20
Suspense Humour Addictif

Martin Michaud a aussi écrit:


Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!