Book


Quand la nuit devient jour Sophie Jomain


"On m’a demandé un jour de définir ma douleur. Je sais dire ce que je ressens lorsque je m’enfonce une épine dans le pied, décrire l’échauffement d’une brûlure, parler des nœuds dans mon estomac quand j’ai trop mangé, de l’élancement lancinant d’une carie, mais je suis incapable d’expliquer ce qui me ronge de l’intérieur et qui me fait mal au-delà de toute souffrance que je connais déjà.
La dépression.
Ma faiblesse.
Le combat que je mène contre moi-même est sans fin, et personne n’est en mesure de m’aider. Dieu, la science, la médecine, même l’amour des miens a échoué. Ils m’ont perdue. Sans doute depuis le début.
J’ai vingt-neuf ans, je m’appelle Camille, je suis franco-belge, et je vais mourir dans trois mois.
Le 6 avril 2016.
Par euthanasie volontaire assistée."


Publisher: Pygmalion Editions
Publication date: 27/04/2016

Promote this page:

Avis des Rebelles

Un livre sublime et d'une sensibilité remarquable : touché (mon coeur), coulées (mes larmes)...

Par Cocomilady

Dans ce nouveau roman de la talentueuse Sophie Jomain, on suit Camille, une jeune-femme de vingt-neuf ans qui se bat contre une mélancolie et un dégoût extrêmes d'elle-même qui l'ont conduite à tomber dans l'anorexie et la boulimie, et à se mutiler en prime. Ne pouvant plus supporter cette souffrance insoutenable, et comme sa nationalité lui permet de faire sa demande en Belgique, où l'acte est autorisé, elle se voit accorder l'autorisation de mourir par euthanasie assistée... Il lui reste alors trois mois, accompagnée par une équipe spécialisée en psychiatrie, pour faire ce chemin qui va la mener jusqu'à la mort... mais également à sa délivrance...

Comme vous le voyez, le thème est plus que sensible. Le début énonce en quelques pages la jeunesse et l'évolution de la maladie de la jeune femme, ses souffrances, ses relations avec sa famille et sa vie en communauté. Mais en fait, toute l'histoire commence le jour où elle entre dans cette institution spécialisée qui va l'accompagner jusqu'au dénouement final...

Je suis fan de cette auteure depuis sa saga fantastique "Les étoiles de Noss Head", et même si ce roman est d'un tout autre genre, il rejoint directement mes coups de foudre littéraires.
C'est écrit admirablement, rien à redire à ce sujet, et je vous conseille de garder des mouchoirs à proximité pour pouvoir finir votre lecture. Je l'ai dévoré d'une traite et j'avoue qu'il m'a touchée personnellement. Ou bien l'auteure a vécu une partie de ces drames, ou elle a eu le don de cibler à merveille les pensées et le conflit intérieur qu'une longue souffrance physique et morale peuvent créer et qui mène a une décision aussi radicale et en apparence si égoïste...
La fin est époustouflante, on ne sait pas si elle annonce une suite ou si elle est volontairement ouverte.

Quoi qu'il en soit, ce roman ne pourra laisser personne de marbre, je vous l'assure, et je mets au défi quiconque de dire le contraire. C'est encore une oeuvre de haut vol que je vous invite à découvrir le plus vite possible, sous peine de louper une petite merveille...

 


Note globale: 20/20
Style d'écriture: 20/20
Intrigue: 20/20
Personnages: 20/20
Addictif

Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!