Book


Ciel d'Automne Serge Phillippe


Tout homme ayant reçu une éducation catholique éprouve un sentiment étrange à son trente-troisième anniversaire. Des questions surviennent, accompagnées du sentiment concret de basculer dans « la suite de sa vie ».
Yves est profondément croyant. Depuis toujours et cela sans jamais s’être posé de questions.
C’est une évidence pour lui.
Son épouse, ses enfants, ses amis, sa belle-famille envahissante, son travail et la messe du dimanche constituent son univers lisse, policé et serein. Seul Argos, le chien, vient perturber ce monde parfait.
Toutefois, depuis plusieurs mois Yves est gagné par une dépression sournoise. Son meilleur ami est persuadé que sa maladie trouve son origine dans un problème intime qu’Yves doit résoudre.
La rencontre d’un jeune homme très libre, dans des circonstances qu’Yves n’aurait jamais pu imaginer, va provoquer un séisme d’une magnitude cataclysmique dans la vie de ce bon père de famille.
De crises en doutes, de violences en atermoiements, Yves sera contraint et forcé de prendre sa vie en main.
Yves et son univers survivront-ils à ce trente-troisième anniversaire si particulier ?

 


Publisher: Sidh Press
To be published 16/03/2023

Promote this page:

Avis des Rebelles

un beau message d'humanité de tolérance

Par Marie Nel

J'ai d'abord été charmée par la couverture, une allée d'arbres en automne avec un homme s'y promenant, puis la lecture du résumé m'a conquise et persuadée de me plonger dans ce roman.

Je ne connaissais pas encore l'auteur, mais j'ai tout de suite été conquise par son style et par sa plume. Il m'a plongée avec ses personnages dans l'histoire de Yves et de sa famille, et j'ai été totalement happée !

 

Yves, le principal personnage de ce roman, puisque c'est lui qui parle, est un trentenaire que l'on pourrait qualifier d'heureux, tout du moins, pour qui tout semble aller pour le mieux. Il est marié à une femme très gentille, aimante, il est père de jumeaux, a un travail qui lui convient, et un chien. L'image parfaite du noyau familial en fait. Oui mais... car évidemment il y a un mais, Yves rentre dans une dépression dans laquelle il va s'enfoncer de plus en plus, prenant médicaments sur médicaments. Il n'en connaît pas la raison à première vue, un mal-être, mais il ne sait pas d'où cela peut venir. Les rapports intimes avec sa femme deviennent inexistants, il met cela sur le compte de la maladie. Jusqu'au jour où, après une discussion avec son meilleur ami et collègue, il décide de se rendre compte si celui-ci a raison. Il va donc faire rencontrer, en promenant son chien le soir, un jeune homme prostitué. Yves tente alors l'expérience pour découvrir s'il est homosexuel ou pas.

Et le voilà en pleine remise en question. Il veut absolument refouler ce désir qu'il ressent pour ce jeune homme qu'il revoit juste pour discuter. En plus, Yves est catholique pratiquant et très croyant. Il est inconcevable pour lui de tromper sa femme d'une part, et encore moins de songer à aimer les hommes ! Il est pris dans un très gros cas de conscience. Mais bizarrement, depuis qu'il s'est rendu compte de son homosexualité, il se sent mieux et prend moins de médicaments. Comment faire ? Il aime sa femme, ce jeune homme… Yves va avoir bien des tourments.

J'ai beaucoup apprécié le sujet de cette histoire qui dépeint exactement les problèmes que rencontrent les homosexuels : s'accepter en tant que tel déjà, et ensuite se faire accepter par les autres. Divers cas de société sont développés dans ce roman, il y a aussi celui de la religion. Un passage m'a beaucoup intéressée, celui où Yves a une discussion avec son amant sur Dieu, son existence. Lui, très religieux, l'autre, athée. Le jeune homme démontre par la science que chaque croyance ne peut pas être. Et c'est vraiment ce qui m'a plu, beaucoup de sujets de la vie sont traités : l'homosexualité, la religion, la fidélité, la famille, l'éducation, la jalousie, les mœurs, le lâcher prise, bref toutes les valeurs sources. Il aurait aussi bien pu concerner un couple hétéro. Beaucoup de réflexions en ressortent et c'est très enrichissant. Il n'y a pas de scènes érotiques, l'auteur a vraiment été délicat sur tous les plans. La fin coule doucement, on s'en doute plus ou moins, mais franchement, cela n'a pas été le principal pour moi.

 

J'ai vraiment beaucoup aimé cette lecture, cette romance sur fond philosophique. Vraiment très agréable à lire, je ne regrette pas d'avoir craqué pour la couverture !

 


Note globale: 17/20
Style d'écriture: 18/20
Intrigue: 15/20
Personnages: 18/20

Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!