Book


Ô Pulchérie Nathalie Sauvagnac


Déserté peu à peu par ses habitants, le village de Saint-Éloi dépérit. Un beau jour arrivent Sylviane et Norbert, les amoureux marginaux, qui prennent possession de la maison de la Morte. Leur arrivée va réveiller la petite communauté vieillissante. Norbert fait une cuisine divine et Sylviane fait des enfants. Pour qu’ils ne s’enfuient pas, le village tout entier prend en charge la famille, la protège du monde extérieur.
Pulchérie rebelle et sensuelle, Martian malade des autres, Nicomède indomptable et fragile, Albiane éternelle enfant qui parle avec les morts, sont les enfants sauvages et asociaux de la famille Lecœur.
La vie s’écoule, à l’abri de la maison. Jusqu’au jour où Pulchérie se met en tête de gagner le concours de majorettes local. Tout Saint-Éloi se mobilise pour que la jeune fille réalise son rêve… Et c’est alors que les murs de la maison commencent à s’effriter.


Publisher: Denoël
Publication date: 01/02/2018

Promote this page:

Avis des Rebelles

Un roman bouleversant qui nous ramène dans l'enfance et dans les années 50-60.

Par Cocomilady

Tout d'abord, merci à la masse critique de Babelio et aux éditions Denoël pour l'envoi de ce livre. J'avais été intriguée par l'histoire, mais j'avoue que je m'attendais plutôt à une histoire touchante, drôle et burlesque. Là, on erre plutôt dans le drame familial, mais de si belle façon que l'on est transporté par l'histoire, la plume de l'auteur, et on est comme hypnotisé par le roman. J'étais comme suspendue, alternant entre la révolte, l'écoeurement et en même temps la tendresse pour ces personnages.
L'histoire semble se dérouler dans les années 50-60. L'ambiance est bien dépeinte, on s'y croirait vraiment, un vrai voyage dans le temps. Un couple de marginaux se retrouve dans le petit village de Saint-Eloi, qui se désertifie et n'est plus peuplé que de personnes âgées. Mais la cuisine de Norbert va réveiller la petite communauté endormie et les habitants vont tout faire pour garder ce couple si bizarre et un peu hippie. Sylviane, la femme, va faire 4 enfants dont elle ne s'occupera pas, trop occupée par ses désirs, ses plaisirs et sa petite personnes. Sauvage et inhospitalière, elle ne voit que par Norbert, son compagnon et ignore sa progéniture qui va être adoptée par le village tout entier...

J'ai été horrifiée par l'attitude de ces parents démissionnaires, si le terme de parents peut s'appliquer à eux, géniteurs serait plus juste. Totalement centrés sur eux-mêmes, ils ne vivent que pour eux et leurs désirs. Les quatre enfants vont tous avoir de gros problèmes, physiques pour certains, moraux pour tous. Sans repères, sauf celui du désir physique et de la séduction pour Pulchérie, l'aînée, difficile de se construire correctement malgré l'amour que leur vouent les habitants du village.
L'égoïsme tient une grande part dans cette histoire et se retrouve sur tous les fronts, et la vie de ces enfants va en être marquée jusqu'au bout. L'un d'eux est asocial et limite dangereux ; une autre a de gros soucis de santé dans son jeune âge et ne peut se décrocher de son jeune frère ; l'aînée idéalise cette mère qui ne veut pas d'eux et fait tout pour lui ressembler en mélangeant sexe et amour, et en remplaçant ses parents auprès de ses frères et soeurs ; un autre a peur de tout et ne supporte pas le moindre stress. Sans compter les habitants qui ferment les yeux sur tout ceci afin de garder ce cuisinier, touché par la grâce et le génie, qui les régale régulièrement.
C'est glauque parfois, mais cependant, l'histoire se lit toute seule, d'une traite, car on veut en connaître le dénouement. Cela rappellera à certains des souvenirs, plus ou moins bons.
Cependant, dans toute cette misère émotionnelle, l'amour émerge avec ces enfants qui s'aiment plus que tout et qui s'entraident les uns les autres. C'est vraiment touchant parfois et très mignon.

En conclusion : un roman souvent dérangeant, mais que j'ai adoré lire jusqu'à la fin.


Note globale: 17/20
Style d'écriture: 18/20
Intrigue: 18/20
Personnages: 18/20

Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!