Book


Je me suis lavé les mains avant de remonter mon pantalon Elsa Gallahan


Prénom : Cassandra alias la Princesse Geekette
Âge : 22 ans
Professions : Animatrice en centre de loisirs/Développeuse Web
Signes Particuliers : Caractère de merde, impulsive, jure comme un charretier, reine de la gaffe
Profil Amoureux : Ai mis en place un système de 4 lignes défensives suite à des expériences douloureuses
Rêve : De connaître l'amour, mais trouve toujours un tas de raisons de le fuir à toutes jambes (Non, j'ai pas peur...)
Le Hic Bonus : Ai rencontré mon idéal masculin dans des circonstances pour le moins catastrophiques

 

 


Publisher: Auto-édition
Publication date: 05/12/2017

Promote this page:

Avis des Rebelles

Une romance feel-good distrayante !

Par Marie Nel

Avec ce roman, je découvre Elsa Gallahan, je n'avais pas eu encore l'occasion de la lire jusqu'à maintenant. D'après ce que j'ai pu voir de sa bibliographie, c'est son premier roman feel-good, c'est en effet un roman détente, qui se lit facilement, sans prise de tête, j'ai souvent souri ou ri face aux dialogues et réparties de l'héroïne. Je me suis vite retrouvée accrochée à ma lecture à cause d'un style fluide et du ton léger rendu, et pourtant l'auteure traite également de sujets graves et sérieux avec beaucoup de tact et d'authenticité.

J'ai donc fait la connaissance de Cassandra, une jeune femme pleine de dynamisme, un peu gaffeuse, maniaque aussi, tellement que lorsqu'elle va aux toilettes elle se lave toujours les mains avant de remettre son pantalon...elle a du caractère, parfois un peu de trop, elle fait vite des crises quand quelque chose l'énerve, elle n'a pas eu de chance en amour, le seul garçon qui lui plaisait lui a dit qu'elle avait un caractère de merde. Mais elle est travailleuse, elle a monté sa boite de développeuse web et travaille en même temps dans un centre de loisirs. C'est là qu'elle va rencontrer Eric, venu amener sa fille Juliette au centre. Elle fait sa connaissance dans un moment gênant, et en reine de la gaffe qu'elle est, en rajoute tellement qu'elle ne sait plus où se mettre après. Eric est l'homme idéal pour elle, beau, intelligent, elle le pense veuf, son histoire personnelle est toute autre.

Ce personnage masculin est à l'opposé de Cassandra, il est calme, posé, essaye de se racheter de ce qu'il croit avoir fait des erreurs. Le courant passe tout de suite avec l'impétueuse jeune femme, mais c'est sans compter son fameux caractère avec lequel il doit finement ruser. Je lui ai trouvé une patience d'ange face à une femme qui pète les plombs très vite pour revenir aussi vite en pleurant pour se faire excuser. Il n'a parfois pas le temps de s'expliquer qu'elle monte déjà sur ses grands chevaux.

Honnêtement, j'ai eu parfois un peu de mal avec Cassandra, elle est assez énervante à se vexer et se fâcher pour un rien, sans attendre d'avoir les explications des faits, mais je pense que c'était l'effet voulu par l'auteure, car finalement, Cass'bouboules, comme la surnomme sa meilleure amie, n'est pas méchante et a un bon fond, elle est juste un peu soupe au lait.

Outre ces moments avec l'héroïne, l'auteure a mis aussi l'accent sur des sujets plus graves, comme la perte d'un être cher, elle parle également d'une manière si juste de l'homosexualité et du mariage pour tous en le banalisant (vu comme certains en parlent encore de nos jours comme d'un sujet tabou, j'ai trouvé cela très fort de la part de l'auteure).

Elsa Gallahan a bien construit cette histoire, composée de scènes, souvent racontées par Cassandra mais aussi par Eric, ce qui permet d'avoir le point de vue et le ressenti des deux parties sur un même fait. Comme je le disais, c'est fluide, ça se laisse lire facilement, le langage est parfois haut en couleurs, Cassandra ayant du mal à se retenir de jurer, mais ça passe, ça fait partie du personnage.

J'ai donc passé un bon moment de lecture, dépaysant, décontractant et rempli d'émotions. Je vous la recommande, vous ne vous ennuierez pas en compagnie de Cassandra.

Un grand merci à Elsa Gallahan, je suis contente de l'avoir découverte.

 


Note globale: 17/20
Style d'écriture: 18/20
Intrigue: 17/20
Personnages: 18/20
Humour

Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!