Book


In the After T1 Demitria Lunetta


Ils entendent le plus léger des bruits de pas…
Ils sont plus rapides que le plus dangereux des prédateurs…
Et leur traque ne prendra fin qu’à votre dernier souffle !

Amy est devant sa télévision quand le pire se produit, quand ILS attaquent. New York, Paris, Tokyo… Des créatures sans pitié déferlent, et dévorent les humains. Personne ne sait d’où ils viennent mais une chose est sûre : la population de la planète décroît dramatiquement en quelques jours à peine. À l’abri de la grille électrifiée de sa maison, Amy parvient à leur échapper… mais pour combien de temps ?

Elle qui a perdu tous les siens parvient tout de même à recueillir Baby, une petite fille qui a miraculeusement survécu aux crocs acérés des nouveaux maîtres du monde. Trois ans qu’elles survivent en autarcie, quand d’autres survivants commencent à se manifester. Elles pensent que leur enfer est terminé… mais il ne fait que commencer !


Publisher: Lumen éditions
Publication date: 11/09/2014

Promote this page:

Avis des Rebelles

Ce roman de Demitria Lunetta a été (VRAIMENT) tout proche du coup de cœur pour moi !

Par Mlle Grimm

"Mlle Grimm"

Avec ce premier tome de Demitria Lunetta, nous découvrons une population humaine décimée par Eux, les Floraes, des êtres venus d’on-ne-sait-où, aussi rapides que voraces. Au milieu de cette apocalypse, une adolescente a survécu : Amy. Elle nous raconte son histoire et nous transporte dans son monde sombre et violent où chaque nuit (car elle ne peut sortir que lorsque l’obscurité est totale) est une bataille pour sa propre vie. Nous faisons aussi connaissance avec Baby, qu’Amy a recueillie après l’avoir trouvée dans un Centre Commercial. Une relation très particulière et touchante s’est nouée entre les deux, au beau milieu de la terreur.
Je vous préviens d’emblée : ce roman de Demitria Lunetta a été (VRAIMENT) tout proche du coup de cœur pour moi. C’est passé à un cheveu, guère plus !
Ce livre se sépare en trois parties, la première se déroule sur Terre, où Eux règnent en maîtres et tuent tout sur leur passage. Le second se tient à New Hope où on découvre cette colonie d’apparence parfaite, mais étrange et dérangeante. Le troisième ? Toujours à New Hope, mais je n’en dirai pas plus histoire de ne pas gâcher le suspense de ce livre.
Car c’est cela un des réels points forts de cette histoire : Son suspense. Ce livre est addictif, passionnant, envoûtant. Il m’a fait frémir et frissonner et il m’a été très difficile de le lâcher ne serait-ce que le temps de dormir (mes cernes en témoigneront).
D’un bout à l’autre, j’ignorais à quoi m’attendre. J’avais peut-être des petits doutes parfois, mais les révélations finales m’ont épatées et je suis restée bouche bée. Demitria Lunetta a réussi un véritable tour de force ici en me scotchant ainsi !
Les personnages de cette aventure sont touchants et fouillés. On se reconnaît en eux, tout en se demandant si nous aurions nous aussi une telle force de caractère et une telle envie de vivre s’il nous arrivait la même chose.
Amy est une héroïne comme je les aime : Elle ne se plaint pas, elle est forte et combattante. Quand bien même ce qu’elle vit est terrible, effroyable et incroyable, elle ne se laisse pas abattre et continue à vivre et à évoluer dans ce monde d’apocalypse où l’espoir à disparu de la surface de la Terre. Baby est adorable et mystérieuse. Elle permet de redonner le goût de vivre à Amy, qui devient sa sœur, mais aussi sa mère, lui donnant un but dans l’existence.
 Vous l’aurez compris, j’ai adoré ce livre d’un bout à l’autre et je l’ai lu avec délectation, m’immergeant avec facilité dans cet univers post-apocalyptique !
Mais alors, pourquoi à deux doigts du coup de cœur ? Simplement car j’ai un peu moins croché sur la deuxième partie (c’est d’ailleurs le moment où j’ai décidé qu’il était l’heure de dormir). J’ai trouvé le rythme un peu plus lent, ce qui est normal puisqu’Amy découvre son nouveau monde, ses règles et habitudes, mais cela m’a juste un peu moins intéressée. L’univers sombre et violent de la première partie me manquait.
Puis, mon intérêt a repris sur la troisième et j’ai filé en peu de temps jusqu’à la fin de ce roman, allant aussitôt acheter la suite en VO sur internet (c’est vous dire !).
Avec ce premier tome de Demitria Lunetta, nous découvrons une population humaine décimée par Eux, les Floraes, des êtres venus d’on-ne-sait-où, aussi rapides que voraces. Au milieu de cette apocalypse, une adolescente a survécu : Amy. Elle nous raconte son histoire et nous transporte dans son monde sombre et violent où chaque nuit (car elle ne peut sortir que lorsque l’obscurité est totale) est une bataille pour sa propre vie. Nous faisons aussi connaissance avec Baby, qu’Amy a recueillie après l’avoir trouvée dans un Centre Commercial. Une relation très particulière et touchante s’est nouée entre les deux, au beau milieu de la terreur.
Je vous préviens d’emblée : ce roman de Demitria Lunetta a été (VRAIMENT) tout proche du coup de cœur pour moi. C’est passé à un cheveu, guère plus !
Ce livre se sépare en trois parties, la première se déroule sur Terre, où Eux règnent en maîtres et tuent tout sur leur passage. Le second se tient à New Hope où on découvre cette colonie d’apparence parfaite, mais étrange et dérangeante. Le troisième ? Toujours à New Hope, mais je n’en dirai pas plus histoire de ne pas gâcher le suspense de ce livre.
Car c’est cela un des réels points forts de cette histoire : Son suspense. Ce livre est addictif, passionnant, envoûtant. Il m’a fait frémir et frissonner et il m’a été très difficile de le lâcher ne serait-ce que le temps de dormir (mes cernes en témoigneront).
D’un bout à l’autre, j’ignorais à quoi m’attendre. J’avais peut-être des petits doutes parfois, mais les révélations finales m’ont épatées et je suis restée bouche bée. Demitria Lunetta a réussi un véritable tour de force ici en me scotchant ainsi !
Les personnages de cette aventure sont touchants et fouillés. On se reconnaît en eux, tout en se demandant si nous aurions nous aussi une telle force de caractère et une telle envie de vivre s’il nous arrivait la même chose.
Amy est une héroïne comme je les aime : Elle ne se plaint pas, elle est forte et combattante. Quand bien même ce qu’elle vit est terrible, effroyable et incroyable, elle ne se laisse pas abattre et continue à vivre et à évoluer dans ce monde d’apocalypse où l’espoir à disparu de la surface de la Terre. Baby est adorable et mystérieuse. Elle permet de redonner le goût de vivre à Amy, qui devient sa sœur, mais aussi sa mère, lui donnant un but dans l’existence.
 Vous l’aurez compris, j’ai adoré ce livre d’un bout à l’autre et je l’ai lu avec délectation, m’immergeant avec facilité dans cet univers post-apocalyptique !
Mais alors, pourquoi à deux doigts du coup de cœur ? Simplement car j’ai un peu moins croché sur la deuxième partie (c’est d’ailleurs le moment où j’ai décidé qu’il était l’heure de dormir). J’ai trouvé le rythme un peu plus lent, ce qui est normal puisqu’Amy découvre son nouveau monde, ses règles et habitudes, mais cela m’a juste un peu moins intéressée. L’univers sombre et violent de la première partie me manquait.
Puis, mon intérêt a repris sur la troisième et j’ai filé en peu de temps jusqu’à la fin de ce roman, allant aussitôt acheter la suite en VO sur internet (c’est vous dire !).



Note globale: 17/20
Style d'écriture: 16/20
Intrigue: 18/20
Personnages: 17/20
Suspense Addictif

Demitria Lunetta a aussi écrit:


Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!