Book


In the End Demitria Lunetta


Voilà trois mois qu’Amy a fui New Hope pour échapper au diabolique docteur Reynolds. Grâce à l’équipement de Gardienne que lui a fourni Kay et à l’émetteur sonique qui éloigne les créatures, elle survit tant bien que mal dans les étendues désertiques du Texas. Jusqu’au jour où une voix lui parvient à travers l’oreillette qui la relie encore à ses anciens camarades : Baby, restée à New Hope, est en danger.

Amy n’a pas le choix. Si elle veut sauver sa sœur d’adoption, il va lui falloir se rendre à Fort Black, là où d’autres survivants se sont rassemblés et vivent selon la loi du plus fort. Dans cette véritable jungle, la jeune fille va tout faire pour retrouver Ken, le frère de Kay, seul capable de l’aider à secourir Baby. Assistée de Jacks, le neveu du dirigeant de Fort Black, la jeune fille finit par en apprendre un peu plus sur l’invasion des Floraes… Une vérité qui s’avère plus cauchemardesque encore qu’elle ne le croyait !

 

Après IN THE AFTER, Demitria Lunetta nous entraîne dans une course infernale contre la montre. Avec IN THE END, elle clôt d’une main de maître un dyptique au rythme haletant.


Publisher: Lumen éditions
Publication date: 24/06/2014

Promote this page:

Avis des Rebelles

Palpitant, sombre, enivrant... Un véritable coup de cœur littéraire !

Par Mlle Grimm

Ma chronique en bref : 

 

Un univers sombre et terrifiant, une action omniprésente, une histoire addictive ainsi qu'une une plume fluide et directe font de ce second tome un véritable coup de cœur littéraire !

 

 

Mon avis 

  

Autant vous le dire tout de suite : « In the End » a été un vrai coup de cœur littéraire pour moi ! Je l’ai adoré du début à la fin et les pages ont défilé toutes seules.

A nouveau, nous faisons face à trois parties dans ce livre, comme pour le premier. Mais contrairement à « In the After », « In the End » n’a pas de baisse de régime et je l’ai dévoré en quelques petites heures !

Nous nous retrouvons donc à Fort Black, un lieu sombre, déjanté et terrifiant. On a l’impression d’être revenu au temps des gladiateurs, tant la sauvagerie et le danger y sont omniprésents.

Pour survivre à Fort Black, il faut avoir soit des alliés puissants, soit une carrure de Rambo. Heureusement, Amy peut compter sur les deux : le très beau Jack ainsi que ses talents de combattante.

Nous découvrons ainsi, en même temps qu’elle, l’atmosphère noire de cette prison. J’avais l’impression de retrouver l’ambiance apocalyptique de la première partie de « In the After », mais en encore plus ténébreuse car, outre les Floraes, le danger principal ici réside dans les hommes qui s’y trouvent, d’anciens criminels pour la plupart qui ont profité de l’arrivée d’Eux pour prendre un peu de pouvoir. L’expression « L’homme est un loup pour l’homme » prend ici tout son sens !

Les nouveaux personnages de ce tome sont encore une fois bien détaillés et accrocheurs ! Entre le détestable Warden, l'effroyable Tank (qui porte bien son nom), le minable Doc, l'affable Pam, la formidable Brenna et le Sexy-En-Diable Jack, il y a une véritable profondeur en chacun, avec différents caractères et différentes forces. Ma préférence a été pour Jack, le jeune homme, ancien tatoueur devenu l’assistant du Doc, rempli de culpabilité pour la mort de sa jeune sœur. En plus d’être touchant, il était vraiment craquant !

De son côté, Amy a beaucoup changé. Elle demeure toujours aussi forte, mais à présent on connait son unique moyen de pression, son talon d’Achille : Baby. Dans le tome 1, j’avais l’impression que rien ne pouvait l’atteindre, pas même sa propre mort et ici, pourtant, je l’ai trouvée bien plus sombre, allant jusqu’à s’interroger au début du livre, sur la nécessité de demeurer en vie. Elle est également terrifiée à l’idée de perdre Baby, le seul être pour lequel elle est prête à tout. Sa propre vie lui importe peu, tout comme celle des autres personnes qu’elle croisera sur son chemin, seule Baby compte.

L’action est constante dans ce deuxième tome, le danger omniprésent et la tension est à son maximum d’un bout à l’autre de « In the End ». Chaque partie a son lot de découvertes et de moments poignants et les pages se tournent d’elles-mêmes.

Enfin, ce tome finit en apothéose et conclut parfaitement cette duologie post-apocalyptique. Les révélations nous permettent de refermer ce livre sans avoir le sentiment de rester sur notre faim, même si on regrette évidemment de dire au revoir à Amy, Baby et tous les autres personnages. On a les réponses que l’on cherchait et ainsi, les aventures d’Amy pourraient parfaitement s’arrêter là. Mais j’espère malgré tout un autre livre lié à cette histoire, avec pourquoi pas une vision d’avant les Floraes, où l’on verrait leur émergence, et où on pourrait comprendre davantage comment Baby a survécu jusqu’à ce qu’elle tombe sur Amy dans le tome 1. Un « In the Beginning » serait parfait pour saisir toute la profondeur de cette histoire !

Quoi qu’il en soit, un très gros coup de cœur pour moi et je recommande ce second tome, comme le premier, à tout le monde ! J’espère que Lumen le publiera très bientôt en français, car il en vaut vraiment la peine !


Note globale: 19/20
Style d'écriture: 18/20
Intrigue: 19/20
Personnages: 18/20
Suspense Addictif

Une vrai coup de coeur!

Par Ice Queen

« In the After » a été l'un de mes plus gros coups de cœur pour l'année 2014, j'avais donc hâte de lire la suite et fin de cette superbe saga !

Ce que je peu d'ores et déjà vous dire, c'est qu'avec « In the End », l'auteur n'y va pas de main morte ! Il n'y a pas de temps morts, mais au contraire de l'action en pagaille et un rythme soutenu qui font monter l'angoisse du lecteur jusqu'à son apogée.

 

Nous retrouvons Amy après son départ précipité de New Hope. Fort heureusement, grâce à l'aide de Kay, elle est bien équipée et n'a rien à craindre de la part des Floraes. Pourtant, la solitude lui pèse. Elle erre donc sans objectif, repensant à ses amis et à Baby. Jusqu'au jour où Kay va s'adresser à elle à travers son oreillette. Si elle est heureuse d'entendre la voix de son amie, Amy va vite déchanter. Kay lui apprend que Baby est en danger. En effet, elle est détenue par le docteur Reynolds... Il ne lui reste alors plus qu'une seule solution : elle va devoir se rendre à Fort Black pour retrouver Ken, le frère de Kay. Mais tout ne se passera pas comme prévu et bien des obstacles se mettront en travers de sa route.

 

Nous découvrons Fort Black, un lieu terrifiant qui était autrefois une prison, où certes les gens sont à l'abri des Floraes, mais sont tout de même en danger. Il n'y a pas de loi à proprement parler, si ce n'est celle du plus fort. Meurtres, passages à tabac et viols restent impunis. Chacun détourne les yeux de peur d'être la prochaine victime. Le surveillant règne en maître sur les lieux, tout en se moquant pas mal de ce qui s'y passe, du moment qu'il conserve le pouvoir. La seule chose qui va adoucir un peu la vie d'Amy là-bas, c'est la présence de Jacks. Avant, il était tatoueur, profession qu'il exerce toujours en plus d'être l'assistant du docteur. C'est un garçon sincère et, s'il n'est pas particulièrement courageux, il va tout de même tout faire pour lui venir en aide.

J'ai également apprécié le personnage de Brenna, cette jeune fille qui n'a peur de rien et qui se bat comme un homme pour garder sa liberté.

Amy, quant à elle, se montre plus vulnérable, même si son courage est toujours aussi honorable. Tout ce qui touche à Baby la fragilise et elle en perd ses moyens, met sa propre existence entre parenthèses s'il le faut pour le bien être de sa sœur de cœur. J'ai vraiment apprécié ces changements en tout cas, et me suis encore plus attachée à elle.

 

J'ai été réellement emportée par cette histoire, totalement subjuguée par cette atmosphère ténébreuse et particulière, et terrifiée en même temps qu'Amy par la violence et la cruauté de certains. La nature humaine se révèle entièrement ici et montre sa facette la plus horrible.

Si le climat et l'ambiance générale restent sombres, il y a tout de même de beaux moments. L'amour et l'amitié dans de telles circonstances sont plus forts que jamais et ils seront de véritables piliers pour Amy. Demitria Lunetta a parfaitement réussi son pari en dosant à merveille l'avancée des choses, on progresse vers le dénouement en douceur, même si l'action ne manque pas ! Si bien que l'on se retrouve totalement emporté par un tourbillon d'émotions !

 

J'ai particulièrement aimé le contraste entre Fort Black et New Hope. D'un côté, nous avons un lieu sombre sans ordre ni principes, où s'est établi un règne de la terreur et de la violence. De l'autre, nous retrouvons une société très, voire trop organisée, presque utopique. Chaque système fonctionne plus ou moins bien, les deux ont des défauts, mais au final, Amy ne se sent à sa place dans aucun des deux et je la comprends !

Au niveau de l'écriture, elle est toujours fluide et vraiment addictive. En fin de compte, je réalise que je n'ai trouvé aucun point négatif à ce roman !

 

Ce livre est donc est une totale réussite ! J'ai été happée par l'histoire dès le début, j'ai vécu intensément chaque scène aux côtés d'Amy. Je n'ai pas pu m'empêcher de frissonner et de m'indigner à de nombreuses reprises, puis de m'émouvoir plus tard. J'aurais vraiment adoré qu'il y ait une suite, mais la conclusion de cette superbe saga est très bien comme cela, car toutes mes questions ont désormais leur réponse. Je ne peux que vous encourager à vous procurer ce livre sans tarder, vous ne serez pas déçus !

 


Note globale: 19/20
Style d'écriture: 19/20
Intrigue: 19/20
Personnages: 19/20
Suspense Addictif

Demitria Lunetta a aussi écrit:


Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!