Book


Celle qui vient de loin T2 - Quatre marabouts sur l'océan Samia Ménar


Dans le roman précédent, « Celle qui vient de loin », Antoine et Anna se sont enfin retrouvés, au cours d’un trek dans le désert. À présent, ils vont pouvoir vivre pleinement leur histoire d’amour, dont les prémices remontent au Ve siècle... Pourtant, une ombre plane sur leur bonheur tout neuf. Ils sont sous le coup d’une malédiction. Malheureusement, les erreurs commises dans le passé vont les rattraper. Dans cette deuxième partie de l’histoire, nous allons suivre Anna et Antoine dans leur traversée du Maroc. C’est à Essaouira, la perle bleue de l’Atlantique, qu’ils vont s’installer. Khalid va les entraîner dans une rando photo au bord de l’Océan. Quelques personnages rencontrés dans « Celle qui vient de loin » sont de retour. Ils seront rejoints par d’autres, comme Vincent le photographe, Léo le youtubeur, Jeff le documentariste. Ce groupe va vivre ensemble, rire, s’aimer, tandis qu’Antoine et Anna vont avoir fort à faire avec Tafsut 2.0. L’Océan est omniprésent dans le récit. Il est un personnage à part entière. « Le geste d’Antoine a ramené Anna des siècles en arrière. Elle est de nouveau Tin Hinan, reine d’Abalessa, et elle célèbre la fête de la Sebeiba, dans le Tassili N’Ajjer. Elle se trouve dans une oasis luxuriante où l’eau coule généreusement, l’eau promesse de vie. Invitée de marque, elle est assise sur un trône ombragé aux côtés de son hôtesse, une autre reine Touareg. Devant elles se déroule un rituel de célébration de la paix et de l’union du peuple Targui. »


Publisher: Auto-édition
Publication date: 30/07/2018

Promote this page:

Avis des Rebelles

Une suite intéressante, qui nous fait voyager, mais je l'ai un peu moins aimée que le premier.

Par Cocomilady

Ce roman est le tome 2 de "Celle qui vient de loin". On retrouve Antoine et Anna, enfin réunis, qui décident de partir en voyage au Maroc. Mais la malédiction rôde toujours, laissant planer le danger autour d'eux...

J'ai bien aimé ce second opus, bien qu'un peu moins que le premier, car ce que j'avais le plus apprécié dans celui-ci, c'était la romance fantastique et cette aura de mystère qui entourait Antoine et cette mystérieuse jeune femme dans le désert. Là, l'auteure a mis en avant le voyage et les paysages en nous faisant découvrir le Maroc sous diverses coutures, ce qui nous procure un plaisir différent, mais m'a laissée aussi un peu frustrée.
En effet, j'ai eu plus l'impression de visiter le pays, d'en apprendre beaucoup sur ses traditions, coutumes, lieux mythiques, plutôt que d'avancer dans l'intrigue, qui n'évolue quasi pas d'ailleurs.
Quant au fantastique en rapport avec la malédiction, il y a quelques rares touches qui elles aussi m'ont manqué car c'est vraiment pour moi l'attrait principal de cette histoire.

Ce second tome plaira donc aux amoureux des voyages, du Maroc en l'occurence, mais j'attends beaucoup plus de l'auteure pour le troisième, et notamment qu'il mise principalement sur l'intrigue :)


Note globale: 14/20
Style d'écriture: 16/20
Intrigue: 13/20
Personnages: 14/20

Samia Ménar a aussi écrit:


Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!