Book


Journée mondiale des maladies rares Alan Poisot


Journée Mondiale.

Ces journées sont dédiées à un thème particulier afin d'attirer l'attention sur des enjeux internationaux importants.
Elles sont largement suivies par le monde.

Avec plus de 250 thèmes répertoriés, c'est autant d'histoires à raconter...


Publisher: Auto-édition
Publication date: 01/01/2018

Promote this page:

Avis des Rebelles

Une nouvelle philosophique et spirituelle de toute beauté, dommage pour le titre qui n'a rien à voir.

Par Cocomilady

http://cocomilady2.revolublog.com/journee-mondiale-des-maladies-rares-p1689710

Ce récit court est magnifique, mais j'ai mis énormément de temps à le lire, bloquée par le titre qui me faisait penser à un compte-rendu de colloque médical. Rien qui se rapproche de ce qui m'intéresse donc, puisque je ne me soigne qu'avec des plantes.
Alors voici un court résumé, puisque même celui-ci est manquant malheureusement.

L'histoire commence avec des parents d'une famille pauvre et nombreuse qui décident d'enterrer vivant et en douce leur dernier-né dans la jungle indienne pour s'en débarrasser. Le petit bout, qui aurait dû mourir étouffé et dévoré par des animaux sauvages, va se taire et être nourri, oxygéné par la nature, et sauvé par un sage d'une tribu où le silence est d'or. C'est le début d'une vie qui se terminera de façon extraordinaire...

Je ne vous dis pas l'horreur ressentie à peine le livre commencé ! J'ai eu envie d'abandonner direct ma lecture, ne comprenant pas comment des gens qui meurent de faim peuvent avoir de l'énergie pour du sexe, tout en sachant ce qui en résulte, le meurtre de bébés innocents. C'est un fait dans les pays pauvres et quelque chose qui me dégoûte totalement. Les animaux, eux, ne se reproduisent que si la vie est favorable à la survie de leurs nouveaux-nés, nous sommes vraiment pitoyables comme espèce.

Par contre la suite est juste splendide. On découvre un conte philosophique, une ode à la nature, que rien ne nous laissait soupçonner, ni le titre, ni ce début atroce.
La spiritualité, l'empathie et cette osmose avec cette nature dont on fait partie, d'où l'on vient et où l'on retourne, sont exploitées magnifiquement.

Un grand bravo à l'auteur, mais je l'invite à ajouter un résumé digne de ce nom et à changer le titre totalement incohérent, car beaucoup ne le liront jamais à cause de ça. Quel dommage !


Note globale: 19/20
Style d'écriture: 19/20
Intrigue: 20/20
Personnages: 20/20
Addictif

Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!