Book


Les 150 derniers jours Gérard Muller


Gérard Muller signe un thriller scientifique, troisième opus de sa trilogie de romans scientifiques publiés cette année.

Après la mécanique quantique, l’astrophysique et les trous noirs, avec L’âme de la fontaine étourdie et Le soleil noir de Tenerife, l’auteur plonge à nouveau ses lecteurs dans un univers qu’il connaît parfaitement : l’espace, les corps célestes, les fusées, les satellites, et le travail des ingénieurs qui maîtrisent cette haute technologie.

Un astéroïde non identifié doit percuter la Terre dans 150 jours et menace la survie de l’humanité. Européens, Russes, Chinois et Américains vont-ils vouloir unir leurs moyens pour tenter de neutraliser le tueur ? Le compte à rebours avant la catastrophe redoutée retient notre souffle jusqu’au terme de cette fiction dont le scénario ressemble parfaitement à ce que serait la réalité en cas de menace céleste.

Roman tout public à l’écriture fluide qui permet de se familiariser aisément et avec plaisir à un domaine scientifique complexe.


Publisher: Editions Lazare et Capucine
Publication date: 11/10/2019

Promote this page:

Avis des Rebelles

Peu convaincue malgré un résumé alléchant.

Par Cocomilady

http://cocomilady2.revolublog.com/les-150-derniers-jours-p1699594

 

Je trouvais le thème et l'intrigue intéressante à première vue, mais en dehors d'un travail de recherche considérable pour nous plonger dans le monde de l'astrophysique et de la recherche spatiale, le reste ne m'a pas convaincue.
En effet, l'auteur se focalise plus sur les sujets et termes scientifiques et oublie le plus important pour le lecteur : l'intrigue secondaire et notamment les réactions massives de la population, les crises d'hystérie, l'inquiétude, la peur, les émotions décuplées...
Là, on se contente d'une histoire d'amour qui tombe comme un cheveu sur la soupe, incongrue dans cette pré-apocalypse qui n'offre un peu d'intérêt qu'à la fin .

On suit Jean, un ingénieur appelé en urgence par le gouvernement afin de tenter de sauver l'humanité d'un danger imminent : un astéroïde gigantesque qui percutera la Terre dans 150 jours et anéantira toute vie humaine. Il se retrouve en petit groupe afin de trouver un moyen de détruire le danger. Les plus grandes puissances mondiales sont elles aussi sur le coup et tous décident de collaborer pour l'anéantir, mais en ayant bien l'intention malgré tout d'être les premières à sauver le monde.
C'est alors que Jean retrouve l'un de ses amours de jeunesse, une journaliste sortie de nulle part qui lui révéle qu'il a un fils et qu'elle lui en dévoilera plus en échange de renseignements à divulguer au grand public...

Déjà, je pense que le roman était bien trop court pour pouvoir développer correctement une intrigue de cette sorte.

Ensuite, j'ai trouvé ridicule le parti pris de l'auteur de porter aux nues notre président Macron en lui donnant des réactions et des paroles totalement contraires à celles qu'il a dans la réalité.
On a l'impression que l'auteur veut se faire bien voir. Cela manque vraiment de neutralité et prête malheureusement à rire, tout comme cette histoire de fils que cette journaliste dévoile à l'auteur 150 jours avant la fin du monde.

Bizarrement, et alors qu'en de telles circonstances un ingénieur aussi important serait tenu au secret, coupé de tout lien avec l'extérieur pour qu'il ne puisse y avoir aucune fuite, ni aucun danger pour sa personne (bien loin de la réalité donc), et qu'il serait plutôt focalisé sur le moyen de sauver le monde et ses autres enfants sans accorder de crédit à une femme qui arriverait sans preuve lui annoncer qu'il a un fils qu'elle utiliserait pour avoir des renseignements, notre "héros" cède directement et lui raconte tout, se faisant ensuite réprimander gentiment par le président... mais bien sûr !
Une autre incohérence qui a rendu cette histoire encore moins crédible.

Enfin bref, tout cela pour dire que j'ai malheureusement été déçue par ce roman qu'il faudrait totalement revoir d'après moi. Mais ce n'est que mon humble avis, comme toujours, et je vous invite à vous faire votre propre opinion.


Note globale: 10/20
Style d'écriture: 14/20
Intrigue: 7/20
Personnages: 7/20

Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!