Book


King's Game Nobuaki Kanazawa


Nobuaki est réveillé en pleine nuit par un étrange sms qui met au défi deux de ses camarades de lycée de s’embrasser. Le mystérieux expéditeur du message prétend que la classe entière participe à un “King’s Game”. Jour après jour, les défis se succèdent, et les lycéens sont bien obligés de se rendre à l’évidence: ils ont 24 heures pour s’exécuter et la sanction en cas de désobéissance est la mort. Suicides ou meurtres ? Puissance occulte ou criminel de chair et de sang ? Où qu’elles soient, quoi qu’elles tentent pour s’échapper, la mort vient trouver ses jeunes victimes, infaillible. Le couperet se rapproche dangereusement de nos héros… Parviendront-ils à découvrir la vérité avant qu’il ne s’abatte ? King’s Game… 1 classe, 32 élèves, 24h pour obéir. Une seule sanction: la mort.


Publisher: Lumen éditions
Publication date: 15/05/2014

Promote this page:

Avis des Rebelles

Un thriller totalement addictif!

Par Ice Queen

Il est très rare que je lise des thrillers : en général ce n'est pas vraiment ma tasse de thé. Pourtant j'ai tellement entendu parler de « King's Game » et comme je l'avais gagné lors d'un concours sur la page des éditions Lumen, j'ai décidé de tenter le coup. Et j'ai vraiment bien fait !

Je l'ai dévoré en une seule journée, complètement prise par le rythme effréné, l'angoisse partagée avec les personnages, l'intrigue si impossible à démêler qu'on s'en arracherait les cheveux etc...

Je ne dirai rien de plus sur l'histoire, le résumé en dévoilant déjà bien assez. Elle est vraiment très prenante et si elle peut paraître simple au début ce n'est en fait absolument pas le cas ! Toutes les théories que l'on peut échafauder au cours de l'histoire finissent par tomber en miettes, tout ce qu'on croit avoir deviné s'avère complètement faux au final.

L'écriture est simple mais efficace. Le rythme s'accélère au fil des pages, à mesure que l'intrigue s'épaissit et que le jeu s'accélère.

Pour ce qui est des personnages, au début, j'ai eu un peu de mal à me familiariser avec eux, en grande partie à cause des prénoms, japonais je pense, que j'ai eu grand mal à mémoriser. Mais, plus l'effectif s'est réduit dans la classe, plus ils se sont dévoilés et nous ont montré des facettes inattendues. Ce jeu les a poussés dans leurs derniers retranchements, les a changés à tout jamais, les a obligés à se montrer tels qu'ils étaient au plus profond d'eux-mêmes. La nature humaine s'est révélée dans ce qu'elle avait de plus cruel et perfide.

En bref, vous l'aurez compris, j'ai adoré ! J'ai vraiment hâte de lire la suite maintenant ! Heureusement qu'elle arrive bientôt ! Et aussi, je me demande si ce jeu infernal prendra fin un jour ! J'ai l'impression que la suite nous réserve encore pas mal de surprises, vu ce que nous laisse présager la fin du premier tome ! 


Note globale: 18/20
Style d'écriture: 16/20
Intrigue: 18/20
Personnages: 17/20
Suspense Addictif

Une super lecture ! Préparez vous à rentrer dans le jeu !

Par Badfeline

J'ai trouvé la couverture assez cool, bien en adéquation avec le livre.

Quand j’ai lu le résumé, j’ai à tout prix voulu l’avoir !! Et je n’ai pas été déçue. L’histoire se déroule dans un lycée en pleine nuit, Nobuaki est réveillé par un étrange SMS qui ordonne à deux de ses camarades de s’embrasser. À partir de ce message, le « King’s Game » (jeu du roi) commence. Les règles : obéir sous 24h ou mourir. Et impossible d’échapper au jeu.

Ce livre m’a beaucoup plu. Au début du jeu, quand tout le monde reçoit le premier message, personne n’y croit mais Nobuaki, dès les premières pages, sent qu’il y a quelque chose de réel et il essaie de forcer tout le monde à faire les défis. Au fur et à mesure de la lecture, tout le monde se rend compte que tout est vrai, mais les défis deviennent de plus en plus difficiles et à la fin, deviennent beaucoup plus subtils. Et ça, c’était vraiment bien, car j’avais peur que ça devienne un peu trop gnangnan ou barbant. Les sentences sont aussi très recherchées ! A certains moments, je me suis dit que je n’aimerais vraiment pas les voir en vrai. Elles mélangent : suicides, meurtres mais aussi puissances occultes. Je pense que le seul truc qui m’a gênée, c’est le nom des personnages. Impossible de m’en souvenir xD Ils sont bien trop compliqués et ce sont surtout des noms japonais, ce dont je n’ai pas l’habitude, même si je lis des mangas.

La fin de ce livre m’a vraiment surprise ! Je ne m’attendais pas à cela ! Au début, je me suis dit que la personne avait fait un mauvais choix, mais en réfléchissant un peu plus longuement à la question, je pense qu’elle a eu raison !! Je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler


Note globale: 14/20
Style d'écriture: 14/20
Intrigue: 16/20
Personnages: 12/20

Nobuaki Kanazawa a aussi écrit:


Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!