Book


Victorian Fantasy T1 - Dentelles et Nécromancie Georgia Caldera


D'aussi loin que remontent ses souvenirs, Andraste, issue d une longue lignée de sorcières, vit dissimulée aux yeux du monde. Son univers restreint ressemble à s'y méprendre à une cage dorée, elle qui ne rêve que de s'envoler. C'est alors qu'une invitation de la main même de la Reine vient bousculer les plans de sa grand-mère qui dirige la famille d'une main de fer. Et une requête royale ne se refuse pas... à moins de souhaiter perdre la tête.
Sa découverte du monde commence, à mille lieues de ce qu'elle imaginait. La cour est pleine de dangers, de rumeurs et de règles qu'elle ne maîtrise pas.
Mais sa plus grande erreur est de succomber au regard aussi noir que la nuit de lord Thadeus Blackmorgan...


Publisher: J'ai Lu
Publication date: 10/09/2014

Promote this page:

Avis des Rebelles

Georgia Caldera a su manier avec parcimonie la place de la romance dans l'histoire, ainsi que l'univers Steampunk et la nécromancie (sans que cela tourne vers le gore).

Par Mlle H

Lorsque j'ai vu la couverture du livre ainsi que son résumé, j'ai de suite su qu'il me fallait ce livre.
Andraste est issue de la lignée des sorcières Coldfield et vit depuis toujours dans le coven, à l'abri du regard des autres. Sa famille agit ainsi pour la protéger et cacher ses traits physiques très particuliers et qui font d'elle un être rare et menacé. Pourtant, un jour, une délégation royale débarque au manoir. Andraste est demandée par la Reine Victoria en personne, afin de participer à un programme d'enseignement. Sa grand-mère ne pouvant s'y soustraire (car on ne dit pas NON àla Reine, sous peine de mort), elle se voit contrainte d'envoyer Andraste & Ruth (une de ses sœurs désignée comme chaperon) à Néo-Londonia au palais royal où la Reine réunit toute personne ayant des dons exceptionnels, car une guerre magique se prépare. Ruth et Andraste ne comprennent pas pourquoi c'est cette dernière qui a été demandée, puisque ses pouvoirs sont beaucoup plus faibles que ceux de Ruth. Le mystère s'épaissit davantage une fois arrivées au palais. Andraste découvre que non seulement elle est inscrite au cours de Nécromancie, mais qu'en plus, l'homme à qui, le soir même de son arrivée, elle a donné sa vertu, n'est absolument pas un domestique mais bel et bien son professeur de nécromancie : Thadeus Blackmorgan. Cet homme qui, la veille, avait voulu se suicider et qu'elle a sauvé, est loin d'être charmant, et surtout pas avec elle.
Son séjour au palais est loin d'être aussi plaisant que ce qu'elle envisageait car, non seulement elle suit des cours de nécromancie avec l'être le plus odieux qu'elle connaisse, mais en plus, elle est la cible de nombreuses attaques et menaces.
Alors, qui est véritablement Andraste ? Et pourquoi tient-on absolument à la kidnapper ?


Ce qui m'a énormément plu dans ce roman, ce sont les personnages et plus précisément leurs caractères bien trempés. On aurait pu croire qu'ayant vécu comme une recluse depuis toujours,Andraste aurait un caractère plutôt timide, mais c'est tout le contraire et elle nous le fait bien savoir !Dès le départ, on a une mauvaise image de Thadeus, tous le décrient comme un être dépourvu de bonnes manières… ce qui s'avère être le cas, surtout en présence d'une certaine sorcière.Je vous avouerai que si il n'y avait eu que le point de vue (=POV) d'Andraste, j'aurais détesté au plus haut point Thadeus. Mais heureusement, ce n'est pas le cas, ce qui est un autre point fort de ce livre.Grâce au POV de Thadeus, on comprend mieux son aversion et son comportement enversAndraste, même si cela ne l'excuse en rien.On a également la chance d'avoir de temps à autres des POV de personnages secondaires, voirede personnages qui ne font que de très brèves apparitions. Ces POV là maintiennent énormémentle suspense (comme si on n’avait pas déjà un million de questions ^^)
Ce livre a énormément de qualités mais il n'est pas parfait. Le seul bémol pour moi, ce sont quelques passages qui traînent un peu en longueur, mais c'est voulu par l'auteur.
Vous l'aurez sans doute compris, ce roman est pour moi un véritable coup de cœur ! Georgia Caldera a su manier avec parcimonie la place de la romance dans l'histoire, ainsi que l'univers Steampunk et la nécromancie (sans que cela tourne vers le gore).

Si vous avez l'occasion de le lire, n'hésitez surtout pas ! C'est une vrai pépite *.*

 

=> http://ladyh.canalblog.com/archives/2014/09/22/30633899.html


Note globale: 19/20
Style d'écriture: 20/20
Intrigue: 19/20
Personnages: 20/20
Suspense Addictif

Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!