Book


Charlie et la chose de la nuit Sonia Bessone and Jean Caraglio


Charlie, c’est une petite grenade à malice dans une robe à fleurs, des éclats de rire et des vagues de bonheur. Charlie, c’est deux petites barrettes sur la tête, dans un monde en fête. Les grands disent qu’il faut aller à l’école, les grands disent qu’il ne faut pas avoir peur, les grands disent que Charlie est grande... Mais les grands ne savent pas que la nuit peut être terrifiante quand on a une imagination débordante. Charlie, elle, sait. Elle sait que dans son monde, il y a dix mille façons de lutter contre ses peurs et qu’avec des amis, on est forcément plus fort.


Publisher: Nats Editions
Publication date: 22/05/2015

Promote this page:

Avis des Rebelles

Ce que j'ai préféré sans conteste dans ce livre, c'est le petit bonus à la fin qui donne une vraie valeur ajoutée

La première chose qui m'a frappée, c'est le format. Le livre est présenté comme un roman, mais ressemble à un album illustré, avec des illustrations vives et un format à l'italienne. Cependant, en l'ouvrant, on constate qu'il n'en est rien : il y a beaucoup de texte, écrit assez petit, et aligné sur deux colonnes, et on s'aperçoit que l'histoire, longue et complexe, n'est pas du tout accessible aux plus petits. J'avoue que cela m'a rendu la lecture un peu difficile,  et je crois qu'un format poche, type première lecture, aurait été plus adapté.
Au niveau de l'histoire, j'avoue que j'ai eu du mal à voir où l'auteure voulait en venir, et j'ai trouvé qu'elle traînait un peu en longueur, avec toujours cette même péripétie : Charlie a peur de la nuit, elle cherche quelque chose (ou quelqu'un) qui saurait la protéger, et comme cela manque un peu de personnages secondaires, cela se répète. L'histoire est bien écrite, même si elle ne me semble pas évidente à lire pour des préados : les phrases sont longues, très descriptives , et manquent un peu de "pep's". Une chose pourtant est très intéressante : les mots imaginés par l'auteure, tels que "Patatachocoradigette au sucre" "crapillon", ou encore "Hippozard des sous-bois". J'avoue que ces petites inventions m'ont bien fait rire, et je ne doute pas qu'elles aient du succès dans les cours de récré !
Les illustrations de Jean Caraglio sont réussies, avec une colorisation très dynamique que j'ai trouvée superbe. Mais ce que j'ai préféré sans conteste dans ce livre, c'est le petit bonus à la fin qui donne une vraie valeur ajoutée


Note globale: 15/20
Style d'écriture: 15/20
Intrigue: 15/20
Personnages: 15/20

Sonia Bessone a aussi écrit:


Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!