Book


Alexia Hope T1 - La Prophétie d'Agata Florence Gérard


Alexia Hope, Lexie pour les intimes, a perdu son mari et son fils il y a deux ans. Depuis, elle vit comme un zombie, enfermée dans sa solitude, entre son boulot et les cours de tir qui lui permettent d’évacuer sa rage.

Sa triste routine bascule le jour où elle est sauvée d’une attaque de vampires par… un autre vampire ! Lexie pénètre alors un monde où ange, démon, néphilim, elfe, vampire, métamorphe et loup-garou se côtoient. En effet, il semblerait que selon une ancienne prophétie, elle soit celle qui doit sauver l’humanité. Mais comment faire pour sauver les autres quand on a soi-même perdu l’envie de vivre ?


Publisher: Laska Editions
Publication date: 13/06/2013

Promote this page:

Avis des Rebelles

Une belle découverte

Par Sorcha

Voici mon avis sur le roman « Alexia Hope, tome 1 : La prophétie d’Agatha » de Florence Gérard, édité chez Laska éditions.

Dans cette histoire, nous faisons la connaissance d'une jeune femme nommée Alexia Hope "Lexie", et le moins que l'on puisse dire, c'est que la vie ne l'a pas épargnée jusque-là... Après la perte de sa meilleure amie dans des conditions aussi mystérieuses qu'effroyables, c'est au tour de son mari, Chris, et de son jeune fils, Nolan, de perdre la vie dans un tragique accident de la route. Elle doit alors affronter ce que toute mère et épouse redoute : continuer à vivre malgré le drame et l’immense douleur engendrée.

Après 2 ans à survivre en solitaire dans un monde où elle n'est devenue qu'une simple spectatrice du quotidien des anonymes qui l'entourent, notamment dans son bar fétiche non loin de son immeuble, elle repère un homme qui l'intrigue. Et c'est ce même homme qui va transformer sa vie en la sauvant d'une agression de vampires mal intentionnés. Seulement, ce mystérieux inconnu ne s'arrête pas là, car non content de l'avoir arrachée à une mort certaine (bien que selon moi Lexie la recherche après ce qu'elle a vécu), il lui révèle l'impensable : elle serait en réalité une prophétesse sur qui reposerait le destin de l'humanité, rien que ça !

C'est pour la former et afin qu'elle accomplisse sa mission qu'elle va intégrer une organisation appelée le « Concilium », comptant différents êtres aussi spéciaux les uns que les autres, tels des métamorphes, loups-garous, nephilims et semi-démons.
Alors, pour ce qui est de l'intrigue, j'ai trouvé que tout allait beaucoup trop vite au début. La rencontre, la révélation, l'attirance entre les deux : Lexie et le vampire "sauveur" répondant au nom de Hunter. Mais j'ai fini par me rendre compte au fur et à mesure de ma lecture que l'intrigue centrale de ce tome voit sa fin résolue dans les dernières pages, laissant la place à une autre pour le tome suivant, d'où cette sensation de rapidité.
Ensuite, malgré ma sympathie pour l'héroïne, ne serait-ce pour ce qu'elle a vécu et sa force de caractère, je dois avouer avoir eu envie de la gifler plus d'une fois ! Non mais quelle girouette sentimentale ! Un véritable cœur d'artichaut ! Même si elle reste fidèle à l'amour qu'elle porte à son défunt mari, cela ne l'empêche pas de butiner chez presque tous les mâles qu'elle va croiser au cours de son aventure. D’ailleurs, la relation Lexie/Hunter ne m’a pas emballée plus que cela, par contre celle à la fin du livre : oui !
Parlons des autres personnages : les compagnons de galère de Lexie ! Je les trouve bien travaillés, chacun a sa personnalité, son univers. Certains nous intriguent énormément, je parle de Conan **soupir**, d'autres moins, les jumeaux elfes (vagues sosies de Légolas). Puis il y a ceux qui vous fascinent totalement, je pense à Kelen le semi-démon, renfrogné au début et si attachant vers la fin. Rien que pour lui, j'aurais hurlé de ne pas avoir le tome 2 sous la main ! Il y a également la jolie et déjantée Meiling qui va peu à peu remplacer la meilleure amie disparue.

Enfin, le style de l’auteure (narration à la première personne et au présent) est direct, simple et sans fioritures. Un plus pour les scènes d’action selon moi. Les visions de Lexie sont également bien amenées et très intéressantes.


Donc en résumé : une bonne lecture, qui m'a véritablement accrochée dans sa dernière partie (Kelen ** re-soupir**), avec au final une seule envie : poursuivre avec le tome 2 !


Note globale: 16/20
Style d'écriture: 17/20
Intrigue: 15/20
Personnages: 17/20
Addictif

Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!