Livre


Rose morte T1 - La floraison Céline Landressie


France, fin du xvie siècle. C’est dans ce pays en proie à de terribles dissensions religieuses que se réfugient les Greer, fuyant l’Angleterre élisabéthaine.
Eileen, seule enfant du comte, est une jeune femme vive et de caractère. Mais son âge avance, et son père la met au pied du mur : elle doit se marier.
Et c’est en faisant tout pour éviter cette terrible obligation à l’aide de sa fidèle amie Charlotte que Rose fera connaissance d'Artus de Janlys.
Le séduisant et mystérieux comte l’entraînera dans un univers dont elle ne soupçonnait pas l’existence, où les crimes terribles qui secouent Paris trouveront une explication apparemment inconcevable, mais bel et bien réelle...


Editeur: Les Editions de L'Homme Sans Nom
Date de parution: 18/03/2014

Promouvoir cette page:

Avis des Rebelles

Mon second coup de foudre depuis des années ! Une plume superbe, des personnages charismatiques, des aventures et une romance étourdissantes ! géniale

Par Cocomilady

Une seule chose à dire ! Ce roman est sublime ! C'est mon deuxième coup de foudre de l'année, des dernières années je dirai même et peu parmi toutes mes lectures peuvent se targuer de l'être ;) Alors, qu'est-ce qu'un coup de foudre par rapport à un coup de coeur me direz-vous ? Eh bien, le coup de foudre vous assomme, l'histoire une fois finie ne vous quitte plus pendant des semaines, voire des mois, tout comme ses personnages d'ailleurs. Vous vous êtes extasiée sur tout, le vocabulaire exceptionnel, la qualité d'écriture, les personnages hauts en couleur entre lesquels votre cœur balance. Vous avez été submergée par l'émotion, jusqu'aux pleurs parfois, bouleversée, impatiente d'en savoir la suite sans attendre une minute de plus, quitte à ne pas dormir de la nuit quasiment, malgré le travail le lendemain... C'est tout cela qui différencie le coup de foudre du coup de cœur et avec « La Dernière Terre » de Magali Villeneuve, « Rose Morte » de Céline Landressie a réussi ce prodige.

Je vais d'ailleurs, une fois n'est pas coutume, vous poster également le message que j'ai écrit sur le vif, une fois la dernière page tournée.

 

« Bonsoir chère Céline !! Je viens de terminer le premier tome de « Rose Morte » et je suis définitivement perdue ! Je suis d'abord tombée amoureuse d'Artus, grâce à l'illustration faite par Magali Villeneuve, puis ce sont les couvertures de vos romans qui m'ont attirée, et maintenant c'est votre magnifique plume qui m'a fait vibrer tant vous décrivez bien ces personnages charismatiques. Artus n'en prend que plus d'ampleur ! J'adore aussi son frère, il rajoute énormément au roman, il est l'ami inébranlable qui est toujours là pour Rose et leur permet de se retrouver et s'aimer malgré tous les non-dits. Au début, je me suis dit, bon, c'est une romance historique sympathique, certes, mais je m'attendais à mieux, or la deuxième moitié du livre a totalement fait chavirer mon petit coeur de lectrice aussi exigeante que passionnée. Tout y est pour mon plus grand plaisir, du pur bonheur et je ne peux que me plonger de suite dans les pages du second tome ! Magique !! J'ai eu plus d'une fois les larmes aux yeux et le coeur serré, vibrant lors de certaines scènes et je vais avoir longtemps plein d'images dans la tête dans lesquelles le sublime Artus sera en première place ! mdrrr Merci mille fois pour ce voyage fabuleux ! »

 

Je pense que mon message parle de lui-même, mais je vous en dis un peu plus ;) En effet, ce roman raconte l'histoire des De Greer, les membres d'une famille noble, obligés de prendre la fuite et de se réfugier dans un pays étranger pour sauver leur vie. Nous retrouvons Rose, leur fille qui, des années plus tard, l'âge avançant, se voit obligée de se trouver un mari. Sa route va croiser un personnage sombre et charismatique, le Comte Artus de Janlys, qui a la beauté du diable et pas que... Rose se verra confrontée à des choix, sans se douter de ce qui l'attend. Le bien et le mal ne font parfois qu'un, tout comme la beauté et l'horreur mais parfois, certains ne peuvent s'épanouir, tels une rose, que dans les ténèbres...

 

Au début, j'ai été fascinée par la qualité d'écriture, la richesse du vocabulaire, j'ai aimé les personnages...L'histoire était une charmante romance historique de haut niveau, mais il me manquait quelque chose. Or, ce quelque chose est arrivé quand je ne l'attendais pas et m'a totalement retournée ! Quel brio ! J'ai dévoré les pages, ne pouvant m'arrêter tant j'étais éprise de l'histoire et du devenir de Rose. Je ne vous dirai rien de plus car, tout comme moi, il vous faut découvrir tout le reste seuls... Pour votre plus grand plaisir ...


Note globale: 20/20
Style d'écriture: 20/20
Intrigue: 20/20
Personnages: 20/20
Suspense Addictif

Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!