Livre


De Force Giebel Karine


« Le temps de l'impunité est révolu. Le temps des souffrances est venu. » 
Elle ne m'aimait pas. 
Pourtant, je suis là aujourd'hui. 
Debout face au cercueil premier prix.
Car moi, j'ai voulu l'aimer. De toutes mes forces. De force. Mais on n'aime pas ainsi. 
 
Lorsque j'arrive devant la porte de mon ancienne chambre, ma main hésite à tourner la poignée.
En allumant la lumière, je reste bouche bée. 
Pièce vide, tout a disparu. 
Il ne reste qu'un tabouret au centre de la pièce. 
Sur le tabouret, une enveloppe. 
Sur l'enveloppe, mon prénom écrit en lettres capitales. 
Deux feuilles, écrites il y a trois mois. 
Son testament, ses dernières volontés. 
 
Je voulais savoir. 
Maintenant, je sais. 
Et ma douleur n'a plus aucune limite. 
 
La haine. 
Voilà l'héritage qu'elle me laisse.

Editeur: Belfond
Date de parution: 04/03/2016

Promouvoir cette page:

Avis des Rebelles

Même pas peur !

Par Nanet

L'histoire

Luc, jeune garde du corps, sauve lors d'un footing, la vie d'une jeune femme. Le père de celle-ci luioffre alors un poste pour la garder en vie. Mais au fil des jours, Luc découvre des non-dits, des secrets dans cette étrange famille.

 

Mon avis

Karine Giebel crée des monstres de notre ordinaire, avec des tortures psychiques plus que physiques, même si elle  n'hésite  pas  à  tuer  ses  protagonistes,  parfois  après  quelques  coups  bien  douloureux. Donc, un livre sans grandes séquences macabres, avec un juste milieu de frayeur, un brin de violence - c'est tout de même un thriller - et des instants de cruauté bien menés et contrés par de rares moments de douceur. Même pas  peur donc.

Karine Giebel tourne autour des personnages et reste narratrice. J'aime beaucoup cette façon de raconter qui permet de voir chacun des protagonistes et de connaître, un peu, leurs pensées. Toutefois, un point m'a chagrinée : le style très haché utilisé. Les phrases sont très courtes et à rebond. 

La psychologie des personnages est intéressante bien qu'un peu survolée par moments. Certains manquent  un  peu  de  profondeur,  comme  Amanda (un  personnage  secondaire). 

L'auteure s'amuse et joue avec son intrigue, et au final les évidences trompent. Tous les personnages ont des secrets qui se dévoilent au fil des pages. Bons ou méchants tour à tour. Karine Giebel surfe sur une panoplie de sentiments  et  de  péchés. Elle  use  de  violence,  de  jalousie,  d'addiction,  et  offre  un  panel  assez  noir.

L'intrigue est prenante et les pages se tournent rapidement pour savoir qui est l'auteur des agressions  subies  par  Maud,  la  jeune  femme  sauvée  par  Luc (voir  histoire,  ci-dessus) J'avoue avoir été dupée assez longtemps et avoir accusé les uns et les autres. C'est donc une très bonne intrigue, qui  tient  en  haleine.

 

En bref : 

Un bon thriller par son intrigue. Je dénote un style très haché qui m'a dérangée mais saura plaire aux lecteurs avides de bonnes intrigues vite lues. La violence est modérée (ouf) et les personnages ne sont ni bons ni méchants, ce qui est vraiment agréable. 


Note globale: 14/20
Style d'écriture: 12/20
Intrigue: 15/20
Personnages: 13/20
Suspense

Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!