Livre


Nom d'un chien Alexis André


Tout commence par un pari alcoolisé entre Hermès et Apollon : si les animaux avaient l’intelligence humaine, seraient-ils aussi malheureux que les hommes? Les deux dieux décident alors d’accorder conscience et langage à un groupe de chiens passant la nuit dans une clinique vétérinaire de Toronto. Tout à coup capable d’élaborer des raisonnements plus complexes, la meute se divise : d’un côté les chiens qui refusent de se soumettre à ce nouveau mode de pensée, de l’autre les canidés progressistes qui y adhèrent sans condition. Depuis l’Olympe, les dieux les observent, témoins de leurs tâtonnements dans ce nouveau monde qui s’offre à eux. Car, si Hermès veut l’emporter, au moins un des chiens doit être heureux à la fin de sa vie. 

Alexis André nous offre une réflexion douce-amère sur les beautés et les dangers qu’implique la conscience de soi. Nom d’un chien, oscillant entre rêverie et désillusion, à la fois hilarant et dérangeant, remet au goût du jour la satire animale dans la droite lignée d’Orwell et Kipling, le mordant en plus.


Editeur: Denoël

Promouvoir cette page:

Avis des Rebelles

La parole leur est donnée.

Par Nanet

Qui n'a jamais entendu dire, au sujet de certains chiens : il en lui manque que la parole. Eh bien, André Alexis a donné à quinze chiens cette aptitude, suite à un pari entre deux dieux en mal d'amusements. Nous les suivons dans leur évolution, depuis leur départ de la clinique où ils étaient tous réunis.

Le sujet de base est le bonheur et la question que se posent les deux Dieux : Hermès et Apollon (qui leur accorde la parole), est de savoir si en détenant une pensée plus développée, les chiens avaient une vie et surtout une fin heureuse.

Satirique et parfois ironique, l'auteur joue des sentiments de chiens, à travers une analyse fine de leurs coutumes et comportements, confrontés aux nôtres. Car, c'est bel et bien une étude de mœurs qu'il nous offre et à travers celle de ces chiens, celle de nos propres fonctionnements. 

Mais, André Alexis reste sur une vie de chien et des habitudes que l'on peut trouver par moment bizarre, comme le besoin de fourrer leur truffe dans les parties génitales de leur congénères. Tout est relaté, expliqué et rabâché pour nous faire sourire. Pas de redondance, puisque le but est de jouer sur les répétitions, comme dans les gags. 

En bref : un très joli moment de lecture qui m'a entraîné loin des tracas journaliers pour penser et envisager la vie autrement. Finalement, les plaisirs simples rendent tellement heureux...   

 

 


Note globale: 17/20
Style d'écriture: 16/20
Intrigue: 17/20
Personnages: 17/20
Humour

Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!