Livre


Ainsi font, font, font Marie-Noëlle Garric


J’ai commencé cette carrière sans savoir qu’elle allait durer longtemps. Disons plutôt que je nel’ai appréhendée qu’année après année, comme une fourmi tâcheronne.
J’y ai arpenté des couloirs variés, carrelés en noir et blanc ou en vieux lino usé. J’y ai côtoyé des
sages et des agités, de délicieux dilettantes, des fainéants revendiqués, des laborieux ou desrapides.
J’ai aimé ce que j’ai fait sans trop savoir ce que j’avais provoqué ou suscité, même si j’ai toujoursgardé l’espoir de transmettre ce qui m’animait : le bonheur de lire et d’écrire. Parfois je suisrentrée chez moi, le soir, heureuse d’avoir vécu des moments de grâce que je n’étais en rien sûre
d’avoir voulus ou contrôlés.
Et de temps à autre, j’ai craqué parce que j’avais l’impression de n’avoir rien appris ni compris de
cet étrange métier de prof.
C’est ce mélange d’impressions variées que j’ai essayé de décrire dans cet ouvrage qui retrace
trente-cinq années de doutes, de joies, d’abattement ou d’enthousiasme.

 


Editeur: Editions Hélène Jacob
Date de parution: 23/03/2016

Promouvoir cette page:

Avis des Rebelles

Un livre qui nous trotte dans la tête après l'avoir lu, mes préférés...

Par Mademoiselle Malénia

Ce livre est un témoignage, l'histoire d'une "vie de prof", avec ses petites victoires, ses déceptions
amères, ses combats tristes ou inutiles, ses renoncements... Parce que c'est un monde que jeconnais bien, j'ai eu envie de découvrir ce qui se cachait sous ce titre enfantin et cette couvertureévocatrice.
J'ai beaucoup aimé ce que j'ai lu. L'auteur écrit de façon remarquable. Elle nous entraîne avec elledans de multiples situations et de nombreux lieux, sans jamais nous perdre. Elle nous parle de sonmétier comme d'une passion abîmée, aux attentes en décalage avec la réalité du terrain. Mais plusque d'elle-même, elle nous parle de ses élèves, avec une tendresse infinie. Et c'est ce que j'ai aimédans ce roman.
De nombreuses émotions m'ont parcourue en feuilletant ces pages : de l'émotion, de la peine, maisaussi pas mal de sourires, car Marie-Noëlle Garric fait preuve de beaucoup d'humour et de reculface aux "joies" de l'enseignement.
En résumé, c'est un très beau témoignage, tout en finesse, qui nous laisse perplexe et interrogateurface à la vieille machine malade qu'est devenu notre système éducatif. C'est à la fois plaisant et instructif, un livre qui nous trotte dans la tête après l'avoir lu, mes préférés...
Un seul bémol peut-être : l'épilogue, que j'ai trouvé un peu trop moralisateur à mon goût. Maispeut-on reprocher à une enseignante de vouloir transmettre?

 


Note globale: 18/20
Style d'écriture: 18/20
Intrigue: 14/20
Personnages: 18/20

Mitigé ...

Par #PrincessTiti

Ce roman est un témoignage de l'auteur, qui est également professeur. On découvre des souvenirs du passé.

Le livre est divisé en deux parties, le passé et le présent, un chapitre sur deux. J’ai trouvé ce détail assez troublant, surtout les éléments du présent. Pour ce qui concerne le passé, j’ai adoré !!! Les souvenirs des différentes classes qu’elle a eues, les meilleurs moments mais aussi les pires. Durant ces chapitres, je n’arrivais pas à poser mon livre ne serait ce quelques secondes, j’étais happée par ma lecture .

Un roman témoignage qui reste en tête, le temps de la lecture, et même après. Des souvenirs de collège ou lycée vu par le professeur.

 


Note globale: 10/20
Style d'écriture: 10/20
Intrigue: 10/20
Personnages: 10/20
Humour

Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!