Livre


Le cycle du Rézo T1 - La plante verte Guilhem


« La vie en cette année 2234 n’était pas forcément dure pour tous les hommes, seulement, comme depuis la nuit des temps, pour une immense majorité. »

Le gouvernement de l’Europe unifiée est sur les dents. Une flotte extraterrestre est en train de se pointer aux confins du système solaire. Nous sommes au bord du tout premier de tous les premiers contacts. Mais quelle en sera la nature ? Amicale ? Hostile ? Toutes les chancelleries sont aux abois, car il faut éviter qu’une ou l’autre nation locale ne se transforme involontairement en l’extraterrestre de toutes les autres.

Par ailleurs, la lutte contre les changements climatiques a rendu les grands gouvernements supranationaux dépendants de vastes conglomérats privés assurant la perpétuation artificiellement contrôlée d’un climat viable. Ces entreprises tentaculaires portent des noms percutants – EcoTech, NanoSoft – et elles pénètrent la société civile et ses pouvoirs traditionnels jusqu’au trognon. Que savent-elles exactement de cette visite d’extraterrestres ? Le paradoxe est que ces puissants conglomérats contrôlent la technologie permettant de percevoir le vaste univers extérieur. De là à contrôler cet univers même...


Editeur: Elp Editeur
Date de parution: 13/04/2016

Promouvoir cette page:

Avis des Rebelles

Une histoire de science fiction qui nous projette dsans un avenir effrayant

Par Lady Fae

Je souhaite remercier l’auteur pour cette belle découverte. En premier lieu, j’ai été attirée par la couverture. Cette planète terre « robotisée » et les images représentant l’Homme, donnent vraiment le ton du roman. D’ailleurs la première phrase nous l’annonce aussi.
Je ne vous ferai pas de résumé car le livre est vraiment à découvrir dans sa totalité. La seule chose que je peux vous dire c’est qu’on ne s’ennuie pas.
J’ai beaucoup aimé cette histoire de science-fiction. Elle nous fait beaucoup réfléchir sur notre monde et nous projette dans un avenir effrayant où les problèmes sociaux sont les mêmes qu’aujourd’hui, voire pire. C’est ce qui nous permet de voir que l’auteur a fait un travail de recherche pour rendre au maximum crédible son histoire. Tout est bien pensé et complet.
D’ailleurs celle-ci m’a bien fait rire, on trouve beaucoup de dérision et d’humour, ce qui « allège »l’ambiance. Les deux seuls points négatifs qui ressortent de ma lecture sont les longueurs et le trop plein d’information. J’avoue que j’ai eu beaucoup de mal à en assimiler certaines, mais le fait que l’histoire soit passionnante m’a fait continuer. Tout cela donne un rythme de lecture assez variable passant de la fluidité à de grands passages trop importants.
Les personnages sont caricaturés et apportent aussi leur dose d’humour. Marhek Lorme est un personnage qui n’éprouve aucun intérêt à ce qu’il découvre ou fait. En gros il est blasé. D’ailleurs son caractère m’a bien fait rire.
Pour finir, j’ai beaucoup apprécié ce roman, et, même si au début, le nombre de pages m’a fait un peu peur, je l’ai finalement vite lu. Une histoire de science-fiction à découvrir malgré certaines longueurs.


Note globale: 14/20
Style d'écriture: 16/20
Intrigue: 14/20
Personnages: 14/20

Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!