Livre


De larmes et de sang T1 - Sang d'ombre Nathy


« Je le hais. Je veux qu'il crève comme un chien ! Je veux qu'il souffre les sept enfers... ceux qu'il m'a fait traverser... Je veux le voir implorer qu'on le mette à mort. Maman, il m'a tout pris... jusqu'à mon âme... » La vie d'Angelyne, jeune humaine née au sein d'un clan d'Ichoriens, verse dans les affres de l'horreur le jour où Thomas refait surface. Sauvée in extremis du martyre par Cathal, un Chevalier-Vampire, sa réhabilitation s'annonce lente et douloureuse, d'autant que Swann, le procureur, la poussera dans ses derniers retranchements... Que choisira la jeune femme, l'amour ou la haine face au froid et très particulier frère d'Edern, le Prince des Immortels ?


Editeur: Lune-Ecarlate Editions
Date de parution: 30/06/2016

Promouvoir cette page:

Avis des Rebelles

Un vrai coup de coeur ! Lisez-le, vous n'en sortirez pas indemnes !

Je tiens tout d’abord à remercier la maison d’édition Lune Ecarlate et Nathy pour leur confiance, ainsi que pour la découverte de ce roman.

Cela faisait un moment que je n’avais pas remis mon nez dans l'un des romans de Nathy. Il y a 2 ou 3 ans, je m’étais lancée dans « Anamorphose », qui est centré sur le personnage de Dante, et j’avais vraiment apprécié cette lecture.

Il faut savoir que Nathy a su créer son propre univers de vampires avec leurs caractéristiques propres, leur histoire et leur guerre.

J’avais rencontré Dante, je voulais faire la connaissance de Cathal, et pourtant je me suis laissée aller avec Swann, le frère du prince Edern.

Il faut que vous sachiez que les vampires de chez Nathy, ce sont des vrais, hein ! Je vous entends d’ici vous exclamer : « comment ça ? »


Eh bien ils sont torturés, à vif, possèdent ce vrai côté dangereux et prédateur qu'un vampire normal devrait avoir, ils ont une vie sexuelle débridée et anticonformiste et flirtent souvent avec le borderline. Pour résumer, ils ne sont pas cousins avec Edward de « Twilight ».

La première fois que je suis entrée dans l’univers de Nathy, je me suis fait peur et j’ai repoussé mes propres démons lol.

Ces vampires-là (tout comme les humains) passent par des tortures physiques et souvent psychologiques avant de connaître enfin le bonheur… Alors oui c’est violent, ce n’est pas à mettre dans les mains des petites filles, mais les jeunes adultes adoreront.

Je ne suis pas fervente de ce genre de scènes, mais elles sont nécessaires pour la construction de l’histoire et de la psyché des personnages.

 

L’histoire tourne autour d’ Angelyne, une jeune humaine française qui vit au sein d’un clan (certains humains peuvent être rattachés à un clan de vampires). Elle est amoureuse d’un jeune suceur de sang prénommé Julien. Ils s’aiment et comptent bien faire leur vie ensemble : mariage, bébé avant d’être transformée… la belle vie vampirique quoi !

Sauf que depuis peu, le « frère aîné » de Julien, Thomas, revient comme le fils prodigue auprès de son clan. Le chef de clan, Gabriel, apprécie beaucoup son fils car il ne le voit jamais. Mais derrière ce visage angélique se cache un psychopathe terrible. Il va poursuivre Angelyne de ses assiduités, semer le doute dans les esprits en l’accusant de le préférer à son petit ami : Julien. Même lui doutera… Elle va aller se plaindre au chef de clan, mais personne ne la croira… Jusqu’au jour où ce psychopathe va l’enlever, la séquestrer dans un appartement new-yorkais et lui faire subir mille sévices, histoire qu’elle comprenne bien qu’elle lui appartient, et surtout pour la briser psychologiquement.

Mais cette fille est une battante et heureusement, elle sera sauvée. S’ensuivra une longue période de reconstruction durant laquelle elle devra travailler avec l’avocat de la famille princière : Swann.

Aaaahh Swann ! Rien que son prénom est déjà une invitation ! Sophistiqué, cultivé, un soupçon glacial et indifférent… sauf que lui aussi à ses propres démons... Comment ces deux-là vont-ils pouvoir s’apprivoiser avec toutes les barrières qu’ils dressent autour d’eux ?

On voyage entre la campagne champenoise, Paris, et le sud de la France. J’ai particulièrement aimé l’ambiance du petit village du sud.

L’écriture est fluide, stylée, rythmée. On ne s’ennuie à aucun moment.

C’est un roman fort émotionnellement parlant. On est vite pris dans la tourmente d’ Angelyne, on grimace et on n'a qu’une envie, c’est d’aller s’occuper du cas Thomas… Une fois dans l’histoire, je n’ai pas pu décrocher de ce roman et deux jours après, je suis en manque : il me faut la suite !!! Parce que finir sur cette fin, c’est trop cruel ! En fin de compte, je suis devenue accro et dépendante de cette histoire en deux jours, maintenant il me faut ma dose… vite ! Hélas, ça ne sera pas avant Mars 2017, date de la sortie du tome 2.

Vous l’aurez compris, ce roman est un vrai coup de cœur. Je ne peux que vous conseiller de faire la connaissance de l’univers vampirique de Nathy, vous n’en sortirez pas indemnes. ^^

 

Lina

 


Note globale: 20/20
Style d'écriture: 20/20
Intrigue: 20/20
Personnages: 20/20
Addictif

Un bon premier tome. J'ai hâte de lire le suivant !

 Angelyne vit depuis toujours avec ses parents au sein du clan de Gabriel dans la campagne champenoise où se mêlent humains, dont elle fait partie, et vampires. Elle est liée à Julien, le fils du chef de clan avec qui elle doit se marier. Elle rencontre Thomas, le frère de son futur époux, âgé de plusieurs siècles, qui la convoite et lui fait peur. Puis un jour tout bascule et l’inimaginable se produit pour Angélyne. Sa rencontre avec un immortel du nom de Swann, le plus jeune frère du prince Edern, sera-t-elle salvatrice pour l’héroïne ?

 

Ceux qui connaissent déjà Nathy et son univers ne seront pas dépaysés. On y retrouve des personnages déjà rencontrés dans ses livres précédents, que ce soit dans « Anamorphose » ou encore dans la trilogie « Dark side ». On y retrouve son monde où se mêlent vampires et humains, loin des clichés romantiques. Un monde construit avec justesse et une genèse vampirique différente des lectures habituelles.

 

Il faut l’avouer, j’ai éprouvé quelques difficultés à entrer dans l’histoire et de ce fait, à ressentir de l'empathie pour l’héroïne, et ce malgré tout ce qui peut lui arriver. « De larmes et de sang » est un livre qui se lit quand même facilement car il est bien écrit et construit. Nathy continue de nous faire partager son univers qui nous happe et nous embarque comme elle sait si bien le faire. Il me tarde de connaître la suite.

 

Ludiwyn


Note globale: 14/20
Style d'écriture: 18/20
Intrigue: 14/20
Personnages: 17/20

Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!