Livre


Les soucis d'un Sansoucy T 2 - Catastrophe Yvan DeMuy


Ça fait déjà plus de trente minutes que je tiens la queue de mon chien dans les airs dans l’espoir que ça sorte. Je suis prêt à attraper le tout. Mais monsieur Pot de colle, lui, ne semble pas pressé.

Lau a encore perdu son précieux porte-bonheur. En fait, cette fois, Pot de colle l'a avalé. Depuis que le garçon a hérité de cette pierre précieuse, sa vie est plus belle que jamais, mais maintenant qu’elle est perdue dans la tuyauterie de Pot de colle, qu’adviendra-t-il de lui ? Lau préfère ne pas y penser. Pourtant, papa est formel, le porte-bonheur réapparaîtra, il suffit d’être patient...


Editeur: Slalom
Date de parution: 13/10/2016

Promouvoir cette page:

Avis des Rebelles

A découvrir absolument ! Un petit bijou qui allie l’humour et la tendresse à l’apprentissage des mots avec des illustrations géniales !

Par Goéwin

Pauvre Lau ! sa vie est décidément bien difficile. Son chien Pot de colle a avalé son précieux porte-bonheur et il ne semble pas prêt à le restituer. Lau en est certain, toutes les mésaventures qui lui arrivent sont dues à la perte de son porte-bonheur. Heureusement il peut compter sur le soutien sans faille de ses amis Charles-Lee et Marie-Pier.

Yvan DeMuy nous partage la vie de Lau, un petit garçon en CM1 et il lui en arrive des choses en moins de 48 heures ! Le style est vif, à l’image d’un enfant qui déborde d’idées et d’énergie. Le texte est riche et plein d’humour. Mais mine de rien, l’auteur enseigne quelques mots plus savants comme olfactif, signale la confusion à ne pas faire entre je suis du verbe suivre et je suis du verbe être, insiste sur les homophones seau et sot, le tout en s’amusant et en nous faisant rire.

En quelques phrases courtes et imagées, l’auteur nous dresse les portraits criants de vérité d’une adolescente, Charlotte la demi-sœur de Lau ; d’un artiste peintre, le père de Lau qui est également vétérinaire. Pour le plus grand bonheur des petits et des plus grands à qui cela rappelle des souvenirs, il caricature le directeur M. Champoux « aux cheveux pleins de pellicules et à l’haleine de cheval », la secrétaire du directeur, Mlle Dion qui chante faux et est obsédée par le règlement, la professeure d’anglais essayant de parler français.

Lau apprendra également que lorsqu’on cause du tort à quelqu’un, c’est bien de réparer. Il découvrira que M. Clovis le concierge n’a rien du croquemitaine qu’il avait imaginé et j’ai adoré que cette figure censée être du côté de l’autorité veuille jouer un tour à Mlle Dion.

Tout cela est magnifiquement illustré par Jean Morin. En quelques traits il donne vie à tout ce petit monde. Mieux encore, grâce à lui on découvre les chiens de Lau : un Pot de colle hilarant avec ses commentaires, la petite chienne Torpille et sa balle. Jean Morin a un talent fou pour exprimer les sentiments, le mouvement, la vie dans un dessin.

Ce livre s’adresse d’abord aux enfants et je pense qu’il leur donnera le goût de lire car non seulement c’est très bien écrit, mais c’est très drôle et les illustrations sont superbes. Ils auront envie de connaître la suite des aventures de Lau. Mais je crois également qu’il plaira aussi aux plus grands, j’ai envie de dire qu’il s’adresse aux 7 à 77 ans et au-delà.

C’est un livre que j’ai dévoré, j’ai ri d’un bout à l’autre de ma lecture et je le recommande à tous les enfants ainsi qu’à ceux qui ont su garder un cœur d’enfant.


Note globale: 20/20
Style d'écriture: 20/20
Intrigue: 20/20
Personnages: 20/20
Humour Addictif

Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!