Livre


Dompteur d'anges Claire Favan


On ne choisit pas sa famille. Encore moins celle de son ravisseur...

Condamné pour un meurtre qu'il n'a pas commis, Max Ender a été jeté en pâture à ses codétenus par ceux-là mêmes censés assurer l'ordre et la discipline au sein de la prison. Lorsqu'il est reconnu innocent et libéré, ce n'est plus le même homme. Il n'a désormais plus qu'une seule idée en tête : se venger de cette société qu'il hait par-dessus tout.
Pour frapper ses bourreaux au cœur, il va enlever leurs enfants et, méthodiquement, au fil des ans, faire de ces petits anges des bêtes féroces avant de les envoyer punir ses tortionnaires à sa place. Tout se déroulera selon ses plans jusqu'à ce qu'une de ses créatures lui échappe et disparaisse dans la nature...


Editeur: Robert Laffont
Date de parution: 16/02/2017

Promouvoir cette page:

Avis des Rebelles

Un thriller surprenant !

Par Goéwin

Max est un jeune homme simple et sans histoire. Ne s’intéressant guère aux études et attiré par le travail manuel, il est devenu homme à tout faire dans sa petite ville d’Eldorado dans l’Illinois. Il a pour ami un jeune garçon de 12 ans, Kyle, qui un soir ne rentre pas chez lui. C’est Max qui retrouve son corps alors qu’il a été violé et assassiné. Il n’en faut pas plus pour qu’il soit inculpé pour viol et meurtre puis condamné à perpétuité. En prison, les gardiens le livrent carrément à la vindicte des autres détenus et le quotidien de Max n’est que passages à tabac et viols. Cela va durer cinq longues années jusqu’à ce que le véritable assassin de Kyle récidive et se fasse prendre. Max se retrouve libre mais le jeune homme innocent n’existe plus, c’est « un être assoiffé de vengeance et ivre de haine » qui a pris sa place. Durant sa captivité, il a tout prévu et a étudié tous les livres qui lui étaient nécessaires pour mettre en place sa vengeance. Et elle sera terrible : Max va enlever les enfants de ses ennemis, « les reformater avant de les renvoyer déchirer leur propre famille ».

J’ai eu beaucoup de mal à apprécier ma lecture au début. Les malheurs de Max, son injuste condamnation et l’horreur vécue en prison m’ont rebutée. Ensuite, j’ai carrément détesté cette histoire où des enfants de cinq ans sont enlevés, totalement dépersonnalisés, vus uniquement comme des outils de mort. Leur dressage est horrible et ils n’ont pas encore atteint l’âge de 12 ans qu’ils totalisent un nombre effroyable de morts, blessés et vols.

Mais l’écriture de Claire Favan est très fluide et agréable, elle a su éveiller ma curiosité et me donner l’envie de poursuivre ma lecture, ce qui fait que j’ai continué et j’ai bien fait. Car il arrive un moment où l’un de ces « anges » détruits ouvre les yeux et commence à remettre en question ce qui lui a été inculqué par les coups et les privations. Et là j’ai adoré la suite. Je n’en dirai pas plus pour éviter de spoiler mais il y a eu des passages très beaux d’émotion, de tendresse où j’ai été émue aux larmes. « Dompteur d’anges » est un thriller étonnant qui sait vous captiver et vous entraîne à tourner les pages les unes après les autres. Je l’ai trouvé très dur car je ne supporte pas que l’on s’en prenne à des enfants et le dressage qu’ils subissent est vraiment une horreur et j’ai détesté le personnage de Max, ce qu’il est devenu.

Je remercie NetGalley et les Éditions Robert Laffont qui m’ont donné l’opportunité de découvrir Claire Favan grâce à l’envoi de ce service presse. Après « Dompteur d’anges », j’ai envie de découvrir les autres ouvrages de l’auteur.


Note globale: 18/20
Style d'écriture: 18/20
Intrigue: 18/20
Personnages: 18/20
Suspense Addictif

Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!