Livre


Au seuil de l'instant Christine Béchar


Patrick est un homme d’affaires très occupé. Occupé, mais déterminé à revoir cette femme rencontrée par hasard dans un musée et dont le souvenir l’obsède. Que dissimule-t-elle ? Pourquoi tient-elle tant à lui cacher son identité ? Patrick a bien l’intention de mettre tout en œuvre pour percer son secret. Quoi qu’il en coûte.


Editeur: Rebelle Editions
Date de parution: 01/09/2014

Promouvoir cette page:

Avis des Rebelles

Nathalie Delcour, vous m’avez ému aux larmes et pourtant ce n’était pas gagné d’avance …

Par The Masked Corrective

France. Marie Delcour, est l’auteure en vogue du moment alors, qu’elle se rend au musée, elle va faire la connaissance de Patrick.  Ou plutôt Patrick, qui a été conquis par la plume de Marie, va se donner tout le mal du monde pour la suivre et enfin l’aborder comme il se doit.  Après quelques palabres, Marie et Patrick vont terminer leur après-midi dans un hôtel parisien. 

Tandis que Patrick, voit dans ce début de relation quelque chose de concret et d’évolutif, Marie/Nathalie, va lui donner quelques fils à retordre. Et c’est là où j’ai craint le pire.  J’ai pensé durant toute ma lecture, que Nathalie était une croqueuse de diamant, et qu’elle s’abrogeait un rôle de femme pas du tout  vénal.  J’attendais l’instant X, le moment où elle allait enfin dévoiler son vrai visage.  Elle ne fait rien pour me donner tort.  Elle continue à être intimement en contact avec son ex-mari, elle fait des virées nocturnes, et elle utilise le pc portable de Patrick.  Oui, cela ne peut pas être un signe de femme vénale, mais cela m’a titillé, jusqu’au dernier chapitre.  Quand on apprend le secret de Marie, j’ai cru à une mauvaise blague.  Mais j’ai surtout eu honte de l’avoir jugé si facilement.  La seule excuse que j’ai, vient du fait que tout était fait pour la faire passer pour ce qu’elle n’était pas, sans compter ses demi-discours.

J’ai été émue par son courage, et surtout par son geste de désespoir. Mais, je reste persuadée que Christian, son ex-mari est plus impliqué qu’il n’y parait. 

Pour une découverte de l’auteure, j’ai été bluffée par son histoire, même si je reste convaincue qu’une suite est toujours possible. On ne peut pas quitter Patrick et Marie de cette manière.  Le plaidoyer de Patrick en fin de roman, m’a ému et ces feuilles blanches méritent d’être remplies.

Enfin, agréable moment de lecture que je vous invite à découvrir.

Merci encore au Edition Rebelles pour ce magnifique Service-Presse


Note globale: 16/20
Style d'écriture: 18/20
Intrigue: 16/20
Personnages: 17/20

Une romance surprenante et originale.

Par Goéwin

« Au seuil de l’instant » est un livre étrange où les protagonistes se livrent à un mystérieux jeu de cache-cache.

Patrick, richissime homme d’affaires de 45 ans, est totalement obsédé par Nathalie, une femme auteur qui publie sous le pseudonyme de Marie Delcour. Ils vont entamer une liaison où chacun cache soigneusement ce qu’il est. Nathalie, solitaire, est en instance de divorce et a mis en vente sa maison de famille. Elle cache un lourd secret que Patrick désespère de découvrir un jour.

Christine Béchar décrit admirablement les affres de jalousie, les incertitudes et le manque de confiance qui rongent Patrick. Elle nous brosse la chronique de la mort d’un couple et nous dépeint l’importance de la communication entre époux, des petits gestes tendres échangés.

Un autre personnage du roman joue un rôle non négligeable : Mike, l’ami et associé de Patrick, joue un jeu très dangereux qui aura de graves répercussions.

Quant à la fin du roman, elle nous prend totalement par surprise et l’épilogue nous laisse espérer une fin heureuse.

En ce qui me concerne – mais c’est un avis personnel – j’ai eu beaucoup de mal à adhérer à cette « histoire d’amour » et aux personnages de Patrick et surtout Nathalie, même si on comprend ensuite pourquoi elle agit comme elle le fait. Mais encore une fois, cela n’engage que moi. C’est un livre qui est très bien écrit et qui mérite d’être découvert. Je suis certaine que beaucoup d’autres seront enthousiasmés à sa lecture.


Note globale: 16/20
Style d'écriture: 18/20
Intrigue: 15/20
Personnages: 15/20

Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!