Livre


L'homme craie C.J Tudor


Les enfants ne sont pas toujours innocents…

Le problème, c’est que nous n’étions pas d’accord sur la manière dont ça avait commencé.

Était-ce lorsqu’on s’était mis à dessiner les bonhommes à la craie, ou lorsqu’ils sont apparus tout seuls ?

Était-ce à partir du terrible accident ? Ou quand ils ont découvert le premier corps ?


Editeur: Pygmalion Editions
Date de parution: 17/01/2018

Promouvoir cette page:

Avis des Rebelles

Un thriller passionnant et dérangeant qui nous tient en haleine jusqu'à la fin.

Par Cocomilady

Le roman commence avec la découverte d'un cadavre de jeune femme que la police retrouve sans sa tête, dérobée quelques instants plus tôt par un personnage inconnu. On ne nous en dit pas plus. On se retrouve ensuite en 1986, où l'on suit les aventures d'un groupe de copains, et notamment Eddie, le narrateur. On va alors alterner entre les réminiscences des événements terribles qui se sont enchaînés en 1986, et le présent en 2016, où l'on découvre ce qu'il est advenu des protagonistes.

J'ai trouvé le roman vraiment bien ficelé, original, avec cette alternance passé-présent et ces sortes de flash-backs qui nous mènent petit à petit vers le dénouement de l'histoire.
Les personnages sont tous étranges, maltraités par la vie, avec leurs fêlures, et tous pourraient être ce meurtrier que l'on recherche dès les premières lignes. Les enfants ont eux aussi cette noirceur impalpable qui nous éloigne de la croyance qu'ils sont la naïveté et la pureté incarnée. Certains m'ont d'ailleurs laissé un sentiment de malaise, tant leurs actes et réactions étaient incohérents.
J'ai trouvé plusieurs passages vraiment dérangeants, parfois malsains, bien que nécessaires à l'intrigue.
L'auteure a le don de nous perdre dans le dédale de son intrigue, et l'on passe de conjectures en conjectures, tout en continuant de dérouler les souvenirs d'Eddie et de ses amis.
On ne s'attend pas à ce final, ni à ces révélations qui vont mettre en lumière toute l'histoire.

Pour conclure, un excellent roman au suspense efficace, âmes sensibles s'abstenir !


Note globale: 19/20
Style d'écriture: 19/20
Intrigue: 19/20
Personnages: 19/20
Suspense Addictif

C.J Tudor a aussi écrit:


Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!