Livre


Poupées de cire épisode 5 Greg Quesne


Le discours d’Émilien de la veille a eu l’effet d’une bombe. À présent, il est temps pour la jeune recrue de faire ses preuves. Dès son arrivée au bureau, avec la participation de Justin, ils mettent sur pieds le plan d’attaque imaginé par Émilien.
Au sein du bureau, des affinités se tissent, alors que d’autres s’étiolent jusqu’à l’explosion, à l’inverse des rapports entre le jeune homme et Jeanne la couturière qui se resserrent…
Les fruits du travail de l’enquêteur ne se font pas attendre. Les premiers éléments tangibles font leur apparition. L’enquête sur les Poupées de cire connaît enfin un rebond sans précédent, rebond attendu depuis la découverte de la première victime, il y a deux ans.
Cependant, le crime ne possède pas qu’un seul visage. La brigade se retrouve confrontée à une affaire peu banale. Chargé par l’inspecteur en chef de ce dossier, Émilien doit résoudre une mystérieuse énigme au Rococo-Rico aux côtés de l’extravagante Comtesse de Beau-Sourire.
Dans un cinquième épisode riche en émotions et en révélations, vous serez projeté au cœur d’une tempête accidentellement provoquée par Émilien et où les animosités, les amitiés et bien plus encore sont mises en exergue.

 

 


Editeur: Lune-Ecarlate Editions
Date de parution: 15/05/2018

Promouvoir cette page:

Avis des Rebelles

Une série de plus en plus prenante !

Par Marie Nel

Un épisode que j'attendais avec impatience, comme chacun de cette série je dois bien le reconnaître. Je suis définitivement fan de cette histoire, de la plume et du style de Greg Quesne, toujours aussi précis dans ce qu'il narre, donnant des détails sur Paris ou les personnages les rendant réels. Il est très facile de s'imaginer l'histoire prendre vie.

Je ne vais pas trop en dire sur le contenu de ce cinquième épisode, le résumé en dit déjà pas mal. La méthode qu'Émilien a proposé de mettre en place pour réfléchir sur les différents meurtres va porter ses fruits puisque quelques résultats concrets sur les meurtres des femmes vont être obtenus. Mais, comme dans tout commissariat, tout ne tourne pas autour d'une seule enquête, même si celle-ci a une importance de taille. Un vol a eu lieu dans les bureaux de la boite de nuit le Rococo-Rico, et la Comtesse de Beau-Sourire va faire appel à l'équipe de l'inspecteur Blondel pour éclaircir et voire élucider le mystère. Émilien va une fois de plus faire preuve de beaucoup d'ingéniosité et d'observation pour trouver le coupable, et également de beaucoup d'humanité.

J'aime énormément le personnage d'Émilien, il est intelligent, vif, perspicace, tout en étant un homme discret et diplomate. Chaque épisode met l'accent sur un fait différent, un a été plus centré sur Émilien, un autre sur le 36 Quai des Orfèvres et l'équipe de l'inspecteur Blondel, un autre sur les crimes. Celui-ci s'intéresse plus particulièrement à un personnage apparu dans le précédent épisode, la Comtesse de Beau-Sourire. Ici elle est travaillée plus en profondeur, toute son exhubérance prend de l'ampleur, elle fait sourire par sa manière de parler et de se comporter, cela amène comme une pause dans l'histoire générale, avant de reprendre les choses sérieuses (peut-être) au prochain épisode.

Celui-ci est en tout cas très dense et très riche en émotions, en rapports humains qui s'affirment entre les hommes, révélant ainsi leur caractère, d'autres qui se découvrent..et un dernier chapitre qui m'a tout simplement fait maudire l'auteur ! Il nous montre une scène avec deux nouveaux personnages que l'on a déjà rencontrés précédemment et j'avoue avoir oublié leur existence. Je suis restée pantoise avec une tonne de questionnements, pourquoi réapparaissent-ils, que sont-ils par rapport aux meurtres, Greg Quesne a su mettre le doute et la suspicion et me laisser sur mes gardes en me montrant que le sixième épisode devrait encore être haletant et rempli de suspense. Et il a su me montrer qu'il sème des indices tout le long de ses écrits, comme si on récoltait les différentes pièces d'un puzzle à chaque nouvel épisode.

En tout cas, j'ai déjà hâte et je bous déjà d'impatience de me replonger dans les suites de l'enquête de ses poupées de cire, j'ai envie d'avoir des réponses.

Je vous donne rendez-vous dans quelques temps (que j'espère pas trop longs) pour un nouvel épisode de cette série que je vous recommande comme à chaque fois vivement.

Un grand merci à Greg Quesne pour ces mots, pour cette histoire prenante et pour ce plaisir toujours renouvelé.

 


Note globale: 20/20
Style d'écriture: 20/20
Intrigue: 20/20
Personnages: 20/20
Suspense Addictif

Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!