Livre


Les Fauves Tome 2 Révolution Manon Toulemont


Nathaniel a subi le châtiment suprême d'Oxalis : l'exil. Il erre désormais dans le monde hostile de l'Extérieur parmi les Fauves. Brisé par le souvenir de son crime, il a remis sa vie entre les mains d'une jeune femme portant elle aussi le tatouage du Léopard. Tous deux ignorent que leur chemin va bientôt croiser celui d'une meute redoutable. Au même moment, sous le Dôme de la capitale, Matéo découvre à ses dépens le sort réservé aux anciens détenus dans une société où les erreurs ne pardonnent pas. Abandonné par ses amis, subissant le harcèlement constant des autorités, le jeune homme sombre peu à peu dans un désespoir dont les conséquences vont tout bouleverser.


Editeur: VFB Editions
Date de parution: 04/06/2018

Promouvoir cette page:

Avis des Rebelles

Un second tome d’une grande violence et noirceur.

Par Goéwin

Après son séjour à Sincérité, Matéo a rejoint Émeraude mais il n’est pas si facile de retrouver une vie normale. Et ce d’autant plus qu’il reste soumis quotidiennement à l’évaluation d’un contrôleur du Service de Prévention de la Violence. De plus, même s’il a eu la chance de retrouver un emploi, celui-ci est loin de lui correspondre et la plupart de ses anciens “amis” ont préféré lui tourner le dos. Déjà fragilisé par les traitements subis à Sincérité, Matéo ne va pas tarder à sombrer dans un désespoir qui va le conduire à adopter des comportements à risques qui ne seront pas sans conséquences. Quant à Nathaniel, traumatisé par le crime qu’il a commis, il est devenu mutique et ne survit que grâce à Esther, une jeune femme qui l’a recueilli et sauvé. L’Extérieur est plus que jamais le siège de la violence et du crime mais l’est-il davantage qu’Oxalis ?

Ce second tome est beaucoup plus sombre que le premier. À l’Extérieur, l’objectif est toujours le même : s’adapter et survivre à n’importe quel prix. Mais finalement, ce n’est pas tellement différent d’Oxalis où la violence est seulement davantage cachée ce qui la rend d’autant plus pernicieuse. Les individus présentant ne serait-ce que les prémices de violence ou de perversité sont traités avec cette même violence et perversité dont on les accuse. Quant à ceux que l’on expulse à l’Extérieur car considérés comme des criminels, ils ont surtout le tort de ne pas se trouver du bon côté de la barrière et certains d’entre eux ne sont devenus criminels que suite aux traitements qui leur ont été infligés. C’est ce qui est arrivé à Nathaniel.

L’Extérieur c’est notre planète en devenir, c’est notre monde tel qu’il sera dans quelques années si nous ne réagissons pas. Déjà « l’océan [qui] n’est qu’une vaste étendue de plastiques et de déchets » est devenu une réalité : la preuve, l’inquiétante "île de déchets" découverte par la photographe Caroline Power, qui se balade dans les eaux turquoise des Caraïbes ou encore le vortex de déchets du Pacifique Nord qu’on « appelle le "8ème continent" ou la "soupe de plastique". Situé dans le Nord-Est de l'océan Pacifique, et découvert en 1997, il s'étend sur une surface d'environ 3,4 millions de Km2 soit près de 6 fois la superficie de la France. Il est peuplé de déchets en tous genres produits par l'activité humaine et de microparticules de plastique. »

Manon Toulemont m’a tenue captive de ses deux univers d’un bout à l’autre du livre et je ne suis pas prête à oublier Oxalis ou L’Extérieur. Quant à ce que deviennent ses personnages, j’avoue que c’est angoissant et j’attends avec impatience la suite des Fauves. Une société juste et paisible avec des êtres équilibrés peut-elle naître d’Oxalis et de l’Extérieur ? C’est la question que je me pose.


Note globale: 18/20
Style d'écriture: 19/20
Intrigue: 19/20
Personnages: 17/20
Suspense Addictif

Manon Toulemont a aussi écrit:


Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!