Livre


Néachronical - L'intégrale Jean Vigne


Elle pensait être partie une soirée, elle a disparu 5 ans. Elle a oublié qui elle était, mais elle est revenue différente.

Après avoir fait le mur pour aller à un rendez-vous nocturne, Néa, 15 ans, se réveille à demi-embourbée dans les marais locaux. Sur le chemin du retour, l'esprit embrumé, elle tente de rassembler des souvenirs qui lui échappent. D'autant plus qu'une fois chez elle, ses parents, sous le choc, lui apprennent que son absence a en fait duré plus de cinq ans.

C'est désormais une jeune femme qui doit reprendre sa vie là où elle s'était arrêtée, c'est à dire au lycée. Seulement, le fossé avec ses camarades se creusent de jour en jour, pas seulement à cause de l'âge, mais également parce qu'une série d'événements inexplicables la rend différente du lycéen lambda. Et du genre humain...

Maintenant, Néa n'a plus qu'une idée en tête : retrouver la mémoire afin de comprendre ce qu'il lui arrive.


Editeur: Lynks éditions
Date de parution: 20/09/2018

Promouvoir cette page:

Avis des Rebelles

Une intrigue qui aurait pu être passionnante, mais beaucoup de choses ont nui à ma lecture.

Par Cocomilady

Le résumé de l'histoire m'avait hyper emballée : une adolescente de quinze ans disparaît après avoir fait le mur et se réveille plus tard dans un marais, en pleine nuit. Une fois de retour chez elle, elle découvre avec stupeur qu'elle est partie depuis cinq ans ! Elle va alors tenter de reprendre sa vie où elle en était, tout en essayant de découvrir ce qui lui est arrivé et dont elle n'a aucun souvenir. Mais elle devra aussi jongler avec des phémonènes très bizarres et des catastrophes plus ou moins graves qu'elle aura déclenchées...

J'étais super enthousiaste au début tant l'histoire m'intriguait. Cependant, j'ai dû déchanter en cours de route car je n'ai adhéré ni à l'histoire, vraiment glauque et malsaine, ni à l'héroïne à qui j'avais juste envie de mettre des baffes, et c'est peu dire...
Quant au récit en lui-même, j'ai eu du mal aussi avec l'écriture de l'auteur. Que de longueurs, de faits qui se répétent encore et encore sans rien apporter au récit !
J'ai alors mieux compris la taille de l'intégrale qui regroupe les trois tomes de la trilogie, et pourquoi celle-ci avait nécessité une police d'écriture aussi minuscule, ce qui nuit énormément à la lecture par ailleurs et la rend difficile. Sans toutes ces longueurs, en allant droit au but et en développant les passages vraiment intéressants et utiles, l'intrigue aurait été bien plus intéressante à mon avis.

Là, les mêmes faits se répétent encore et encore, l'héroïne est une peste, une caricature d'adolescente stupide et égoïste, sans états d'âme ni jugeotte. Elle reproduit sans cesse les mêmes erreurs, sans s'inquiéter après ce qui lui est arrivé. Elle n'aime que sa petite personne, n'a aucune considération pour sa famille, son chat... et malheureusement, aucun autre personnage ne sort du lot. Ses priorités et réactions sont incohérentes, tout est vraiment farfelu.

Quant aux différents événements, on s'éternise sur des choses futiles, qui ont en plus tendance à se répéter de manière quasi identique, alors que les rebondissements sont survolés et bâclés. Je n'ai vraiment rien compris à ce qu'a voulu faire l'auteur et j'avoue que malheureusement, je ne lirai aucun autre de ses romans, tant j'ai été déçue par celui-ci.

C'est rare que je n'arrive pas à finir un livre, mais celui-ci fait partie de ces cas-là. Le pire étant les notions de pédophilie, traite des enfants, viol, torture etc. qui nous sont servis à tour de bras, mais sans aller au fond des choses. Ou l'auteur écrit une histoire d'horreur et il y va à fond car c'est nécessaire à l'intrigue et à son dénouement, ou il s'abstient. Là, on a vraiment l'impression que le thème a été choisi juste pour ajouter un peu de piment à un récit sans saveur. On a droit à du malsain à tour de bras, mais on n'arrive vraiment pas à savoir à quoi ces passages servent vraiment.

Enfin bref, vous comprendrez que je n'ai pas aimé, mais comme je le dis toujours, un avis est très subjectif, c'est pourquoi je vous invite à en lire d'autres et surtout à découvrir le roman pour vous en faire votre propre opinion !


Note globale: 10/20
Style d'écriture: 11/20
Intrigue: 8/20
Personnages: 3/20

Jean Vigne a aussi écrit:


Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!