Livre


Un dîner pour cinq Virginie Vétil Bernal


Laissez stimuler vos sens par ce véritable roman de la perception. Un dîner pour cinq, le deuxième ouvrage de Virginie Vétil Bernal, se configure comme un hymne à la sensualité au sens étymologique du terme. L'auteure, à travers son écriture fraîche et aérée, emporte son lecteur dans un voyage multi-sensoriel, un voyage qui reflète à travers la parole les plaisirs et les voluptés du toucher, de la vue, de l'odorat, de l'ouïe et du goût. Mais si à ce voyage correspond également une éducation sentimentale, quelle curieuse synesthésie pourra bien avoir lieu à la rencontre de cinq sens, de cinq personnages confrontés à leur quête intérieure, complexe et parfois douloureuse ? La réponse de Virginie Vétil Bernal possède une qualité littéraire désormais très rare, parvenant à conjuguer avec désinvolture et légèreté la peinture de la réalité à une allégorie sensorielle captivante et singulière. Invitez-vous à cette table !


Editeur: Editions Lazare et Capucine
Date de parution: 12/01/2019

Promouvoir cette page:

Avis des Rebelles

Un roman étonnant, une histoire courte où chaque personnage représente un des cinq sens.

Par Cocomilady

J'avoue qu'au début j'ai été hésitante quand on m'a proposé de lire cette histoire, ne sachant pas trop ce que cela allait donner.
C'est donc avec une petite appréhension que j'ai entamé ma lecture, mais très vite, j'ai été emballée par la plume de l'auteure qui a réussi à m'emporter dans cette histoire de dîner, simple, mais au final très profonde.
On y découvre cinq personnages, voisins dans le même immeuble, et tous avec une personnalité bien distincte : Guillaume, l'éternel séducteur et organisateur du dîner dont le but ultime est de séduire la belle Madeleine, le beau et désabusé Tristan, la séductrice Pascale, et Amélie, toujours à l'affût d'une belle photo.

Chacun de ces personnages représente un des cinq sens : Guillaume est le goût, Madeleine est l'odorat, Tristan est l'ouïe, Pascale le toucher, Amélie la vue.
Au début de ce dîner, tout et tous ne sont qu'apparence, mais peu à peu cela évolue, certains perdent pied, le vernis s'écaille, nous faisant découvrir les différentes facettes des protagonistes et peu à peu, leur vraie personnalité, leurs vrais désirs, mais aussi leurs fêlures. Un chassé-croisé amoureux s'invite dans la danse, et l'on regrette un peu à la fin que l'histoire ait été aussi courte, comme une tranche de vie dont nous aurions été un peu les voyeurs.

Une bonne surprise, à découvrir !


Note globale: 18/20
Style d'écriture: 18/20
Intrigue: 19/20
Personnages: 18/20

Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!