Livre


La Dame de Crozon Gilles Milo-Vacéri


22 décembre 1169

À 7 ans, Maelys Hautefort survit au massacre de sa famille et lance une malédiction contre leur assassin, le comte Maden de Lornan. Dernière héritière de sang, elle devient baronne de Crozon.

Novembre 1188

La haine du comte poursuit Maelys et les attaques se succèdent, laissant la baronnie exsangue, condamnant les habitants à la famine. De Lornan exige l’impôt de vassalité, espérant précipiter la chute de la jeune baronne.Un inconnu, le duc Cédric de Mougins-Granfeu, évite cependant la disgrâce à Maelys en payant sa dette. Il revient de Terre Sainte avec de mystérieux compagnons et demande l’asile sur la baronnie, promettant un nouvel essor pour Crozon.

Au centre d’une étrange prophétie, soutenue par des druides et la confrérie des bâtisseurs, Maelys veut protéger ses gens, mais la tâche s’avère difficile, car les sabotages et les meurtres freinent le développement de Crozon. L’amour va également bouleverser la vie et les convictions de la jeune femme.

En attendant, la mort rôde dans le fief de Crozon...


Editeur: Les éditions du 38
Date de parution: 15/01/2019

Promouvoir cette page:

Avis des Rebelles

Coup de cœur ! Quel film magnifique cela ferait ! Un roman historique médiéval de toute beauté !

Par Goéwin

Par haine, mesquine jalousie et basse vengeance, le comte Maden de Lornan a décidé de se débarrasser du baron de Crozon et de sa famille. Grâce à de faux témoignages, il accuse la baronne d’être une sorcière et ainsi, il peut assassiner Erwan, brûler son épouse et tuer ses enfants. Seule Maelys, une enfant de sept ans, est sauvée grâce au courage et à la présence d’esprit du père Abbé Guillaume de l’abbaye de Crozon. Maelys lance une malédiction sur Maden et toute sa descendance. Suite à la disparition de toute sa famille, elle devient la nouvelle baronne Hautefort de Crozon. Dix-neuf ans ont passé. Maelys est devenue une belle jeune femme et une épéiste confirmée et redoutée. À vingt-six ans, elle ne vit que pour son fief et défendre tous ceux qui dépendent d’elle. Progressivement, le comte de Lornan est parvenu à s’approprier les terres de ses vassaux et seule la baronnie de Crozon lui échappe encore malgré toutes les attaques qu’il a multipliées. Il abdique en faveur de son fils Logan et la première mesure de ce dernier est d’imposer un impôt de vassalité à la baronnie ainsi qu’à l’abbaye. Maelys est désespérée et ne voit aucune échappatoire. Alors que les de Lornan se réjouissent à l’idée de sa déchéance, survient un coup de théâtre.

Je dis un grand merci à Anita Berchenko ainsi qu’aux Éditions du 38 pour leur confiance et l’envoi de ce service presse.

« La Dame de Crozon » est un roman historique d’une grande richesse. Gilles Milo-Vacéri nous plonge dans l’époque médiévale et nous offre un récit où la tendresse et l’amour côtoient des épisodes emplis d’une grande violence, propre à cette époque. Il y a du merveilleux, des signes lumineux empreints de poésie et de magie. Il y a des moments bouleversants qui vous mettent la larme au coin de l’œil, d’autres de jubilation intense. Maelys est un magnifique portrait de femme, d’une force et d’une générosité rares. Je me suis immédiatement attachée à elle. Son courage force l’admiration. «  Elle a le cœur d’une femme et l’esprit du plus courageux des chevaliers. » Et que dire des personnages qui l’entourent ! Un mystérieux chevalier auréolé du prestige des Croisades, un loup noir aux hypnotiques prunelles d’ambre, des rebondissements et retournements de situation à couper le souffle, un Étranger venu d’Orient à la sagesse incomparable et aux savoirs encore inconnus en Occident, des maîtres bâtisseurs et compagnons aux connaissances ésotériques, un dangereux traître à démasquer, des attentats, la haine inextinguible d’un comte félon et lâche, sans oublier une magnifique histoire d’amour et une prophétie.

Selon sa bonne habitude, l’auteur sait à merveille entretenir le suspense et son chevalier est aussi doué que lui pour se taire et cacher ce qu’il sait, tout en titillant notre curiosité. J’ai particulièrement apprécié les relations harmonieuses et tolérantes qui se sont installées entre les membres de l’abbaye catholique, l’Étranger qui pratique la religion de Mahomet et les druides tenants de la religion interdite. C’est tout à fait fascinant d’assister à l’édification d’une cité médiévale, à l’offrande de reliques et l’organisation de pèlerinages et de foires, de découvrir les différents corps de métier de l’époque, comment fonctionnaient les Conseils de la ville. Je n’ai qu’un seul regret, que l’auteur n’ait pas décidé de faire une saga de ce roman. Il y a tellement de thèmes à développer, les croisades, les lois de la chevalerie, les mystérieuses connaissances des maîtres bâtisseurs et leurs compagnons de métier, la sagesse et les connaissances avancées des Arabes par rapport à l’Occident…

Un grand souffle épique anime ce roman captivant que je recommande à tous les amoureux des belles histoires. Comme toujours, j’ai été totalement emportée par le style de Gilles Milo-Vacéri, par ses personnages forts, au caractère bien trempé, pétris d’honneur et de belles valeurs, par son écriture pleine de délicatesse et d'émotion ainsi que par la belle histoire d’amour qu’il nous offre. Et je suis totalement amoureuse de Krak. Vous ne savez pas qui est Krak ? Alors foncez acheter le roman pour le découvrir...


Note globale: 20/20
Style d'écriture: 20/20
Intrigue: 20/20
Personnages: 20/20
Suspense Addictif

Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!