Livre


Alice L. M.K. Simon


Alice était une jeune fille comme les autres, entourée par les siens, dans une ville où il faisait bon vivre. L’histoire des sœurs Liddell commence le soir où leurs parents sont assassinés. Alice est placée dans un hôpital psychiatrique. Charlotte et Edith, ses jeunes sœurs, doivent aller vivre dans une famille d’accueil. Sans nouvelles de leur sœur aînée, elles vont tout faire pour la retrouver…


Editeur: Libréditeur
Date de parution: 05/02/2019

Promouvoir cette page:

Avis des Rebelles

Un thriller super bien ficelé qui revisite le conte d'"Alice au pays des merveilles".

Par Cocomilady

http://cocomilady2.revolublog.com/alice-l-p1685404

 

J'ai été agréablement surprise par la lecture de cette histoire, vraiment bien écrite, addictive, qui mêle le drame et le thriller à la revisite d'un conte bien connu de tous : "Alice aux pays des merveilles" de Lewis Carroll.

Nous y suivons trois soeurs qui, après l'assassinat de leurs parents, se retrouvent en partie séparées. Charlotte et Edith sont placées dans une famille d'accueil tandis qu'Alice, retrouvée le couteau dans les mains sur les lieux du crime et muette depuis lors, va être envoyée en hôpital psychiatrique où elle y subira les pires tourments.
Leur histoire nous est contée en parallèle, tandis que l'aînée n'aura de cesse de retrouver cette soeur qui a disparu d'un jour à l'autre et dont elles n'ont plus aucune nouvelle...

La plume de l'auteur est vraiment belle, sans erreurs quasi, un vrai bonheur. Il est arrivé à me captiver dès les premières lignes (ce qui est très rare et signe d'un auteur à suivre), et mon intérêt n'a pas faibli jusqu'au bout.
L'histoire, quant à elle, est terrible, un vrai drame qui aborde différents thèmes et les dénonce via ce roman.

D'une part, l'auteur nous montre la réalité des familles d'accueil et des règles souvent révoltantes qui créent tant de douleur à des enfants qui n'avaient pas besoin de ça.
Il développe les deux facettes des ces familles d'accueil :

- les "clean", qui veulent vraiment aider ces enfants et s'y attachent, chose qui leur est normalement interdite (c'est sûr que c'est mieux d'obliger un enfant maltraité à continuer à voir et vivre avec un parent horrible, qui les a torturés et continue à le faire, en donnant ces monstres plus de droits qu'à de pauvres être innocents. Vive la loi et les médecins qui pensent avoir la science infuse et feraient bien de se remettre en question un jour).

- celles qui font ça uniquement pour l'argent, de la main-d'oeuvre gratuite etc., sans suivi poussé de ceux qui y placent les enfants. Ces familles sont malheureusement bien trop courantes dans le milieu, ce qui démontre une vraie faiblesse des contrôles et des enquêtes avant et après leur avoir donné un agrément, et je sais de quoi je parle...

Puis il évoque, avec la pauvre Alice, les hôpitaux psychiatriques et les expériences horribles qui y sont effectuées, surtout auprès de ceux sans proches pour veiller à leur bien-être. L'horreur dans toute sa splendeur, et il faut bien comprendre que ça s'est déjà passé et continue de nos jours dans certains endroits.
C'est durant ces passages que l'auteur revisite le conte d'"Alice au pays des merveilles", la jeune fille vivant certains passages comme dans un rêve, ou plutôt un cauchemar éveillé.

L'auteur aborde également d'autre thèmes comme l'homosexualité chez l'adolescent, l'entraide, l'amour, fraternel ou autre, la résilience, et tant d'autres sujets encore.

Les personnages secondaires sont vraiment attachants, surtout ceux qui vont aider les jeunes filles. L'émotion est au rendez-vous quand on voit à quel point leur ange gardien les a accompagnées, guidées et aidées à s'en sortir et sauver leur soeur en mettant des anges incarnés sur leur route. Quelles belles personnes elles vont rencontrer, désintéressées et pleines d'amour, ça fait chaud au coeur !

Par contre, j'ai tout de même un petit point négatif à souligner. Le seul bémol pour moi est la chute, la découverte de l'assassin et de ses raisons. Cette partie est vraiment tirée par les cheveux, pas assez développée, ni crédible.
C'est dommage, ça aurait mérité la même qualité que pour le reste, et plus de temps passé sur les retrouvailles entre Alice et ses soeurs.

Malgré cela, ça reste une histoire magnifique et inspirante, à lire absolument !


Note globale: 18/20
Style d'écriture: 19/20
Intrigue: 18/20
Personnages: 19/20
Addictif

Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!