Livre


La Prophétie des Elements T1 - Gardiens James Tollum


Sur un monde, que se partagent deux continents radicalement opposés et séparés par un immense abyme le combat entre les Mages et les Sorciers va chambouler l’ordre établi depuis dix mille ans. Sur les Terres d’Antyras – pays matriarcal – la magie n’existe pas. Les humains y vivent docilement sous l’égide du Grand Temple et de ses représentantes omniprésentes : les Mères. Ces dernières, responsables entre autre, de l’éducation du peuple, se gardent bien d’évoquer les Terres d’Avalyn et la Magie. Pour les Antyriens, rien n’existe au-delà de l’abyme. En revanche, sur les Terres d’Avalyn la vie y est tout autre. Un patchwork de peuples aux mœurs et aux caractéristiques très diverses se partagent les terres : Mages, Sorciers, Elfes, Dragons, Gobelins, Finaï, Acarans, Nâgas… Sur les Terres d’Antyras vit Éthan, seize ans. Il coule des jours heureux, entouré de ses parents au sein d’Ythéria, petit village isolé à la périphérie du monde. Ses principaux soucis résident essentiellement à approcher la jeune et belle Mira et d’arriver chaque matin à l’heure pour La Parole : l’enseignement religieux promulgué par la Mère Armania. Mais le destin en a décidé autrement, lorsque dix-huit ans plus tôt, une ancienne prophétie, protégé par un puissant sort, resurgit sur les Terres d’Avalyn. Commence alors une course effrénée principalement entre les Mages et les Sorcier afin de retrouver les Gardiens des éléments : seuls êtres capables d’empêcher la fin du monde. Un fabuleux voyage, plein de rebondissement, de joie, de rencontre mais également de souffrance attend Éthan, Mira et leurs compagnons de voyage…


Editeur: Les éditions du Net
Date de parution: 03/06/2014

Promouvoir cette page:

Avis des Rebelles

Un monde magique à la hauteur de Tolkien

Par Lady Fae

Lorsque j’ai lu le résumé de ce roman et découvert sa couverture, j’ai tout de suite été attirée.

«Le monde est partagé en deux continents : d’un côté se trouve Avalyn, où la magie est présente et de l’autre côté, Antyras, où la magie n’existe pas et où le peuple est dirigé par le Grand Temple.
Ethan, jeune Ythérien de seize ans vit sur le continent d’Antyras, dans un petit village, entouré de ces parents. Malheureusement, sa vie va être chamboulée lorsque son village se fait attaquer par un sorcier et que ses parents son tué sous ses yeux. Aidé de Malak, il va devoir fuir avec quatre autres personnes. Son voyage ne fait que commencer et sera parsemé d’embûche. »

 

J’ai vraiment adoré ce roman, mais j’avoue avoir eu du mal à accrocher au début. Beaucoup d’information nous sont données et on se perd vite. Cependant, ma curiosité m’a permis de continuer et je suis vraiment contente.

Une fois que tout est mis en place, l’action débute et elle ne s’arrête pas. C’est vraiment ce que j’ai apprécié. L’auteur va à l’essentiel, résumant en quelques lignes les journées « anodines » pour nos héros.

Même si l’intrigue principale reste devinable, l’histoire recèle quelques mystères que j’ai aimé découvrir même si certains restent sans réponse pour le moment.

De plus, j’ai aimé découvrir le monde que l’auteur a imaginé. A la hauteur de Tolkien, il a réussis à se créer un monde de fantaisy à la fois magnifique et effroyable. Mais il ne s’est pas arrêté là. Pour que son monde soit vraiment complet, il a créé son propre langage, ses créatures, mais également différents peuples, sortit tout droit de son imagination. De plus, tout est bien pensé et on dirait que chaque lieu, chaque descriptions ont une importance dans le roman

Quand arrive la fin, je me suis dit que les auteurs sont vraiment sadiques parfois avec nous. Elle nous laisse dans le doute absolu et nous donne envie de continuer l’aventure. Logique, vous me direz, mais cela reste quand même sadique.

 

Au niveau des personnages, je les ai tous appréciés chacun différemment. Au début du roman, Ethan reste un jeune homme avec ces soucis d’adolescents. Cependant, au fil des pages, on va le voir évoluer et se transformer en homme mature et fort.

Mira et Prisca sont deux filles assez différentes mais qui se ressemble en quelques points. Tandis que l’une deviendra douée au maniement des armes, l’autre changera sa vision. Malgré cela, ce sont des femmes qui resteront admiratives. Quant à Irina, malgré son sale caractère et ses manies supérieurs, j’ai réussi à l’apprécier vers le milieu de l’histoire.

Malak reste très mystérieux au début de l’histoire, mais malgré tout, on s’attache à cet homme au grand cœur.

Quant à nos autres compagnons qui croiseront la route de nos voyageurs, je vous laisse les découvrir par vous-mêmes.

 

Pour résumé et après avoir longtemps réfléchi à savoir si c’était un coup de cœur ou non, je confirme que c’en est un. Un monde magique, un voyage semé d’embûche, des mystères et des personnages fantastiques, voilà ce qui vous attend dans ce roman.


Note globale: 18/20
Style d'écriture: 18/20
Intrigue: 16/20
Personnages: 18/20
Addictif

Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!