Livre


Les Nuits Tentatrices, Tome 1 : Péché Exquis Emma Foster


Depuis son divorce, Adam refuse d'entretenir des relations suivies et se contente d'escortes. Un soir, il rencontre une jeune femme qui se montre très directe et lui propose d'aller à l'hôtel. Contre toute attente, elle n'a rien d une professionnelle. Eve est une femme blessée qui ne conçoit plus le rapport charnel que dans l'expiation. Elle va initier Adam à la domination. Lui qui n'avait jamais songé à dominer sexuellement ses partenaires se laisse entraîner dans un jeu inattendu par et pour cette femme pas comme les autres...


Promouvoir cette page:

Avis des Rebelles

Un pur moment de plaisir ...

Par The Masked Corrective

Je tiens tout d'abord à remercier Aurélia des Edition Milady pour ce Service-Presse    

 

Je pensais avoir tout lu dans l’érotique avec son petit dérivé de BDSM et là pour le coup, j’ai été agréablement ravie de :

1)      Dixit le magna dans sa tour d’ivoire qui exerce une domination féroce sur de jeunes demoiselles. Non, ici Adam Valcourt, connait le monde du BDSM dans les grandes lignes mais ce n’est pas pour autant qu’il le pratique. Ce n’est pas sa tasse de thé !!!!!!

2)      Vive l’économie. Dixit le héros qui vit à des kilomètres de chez nous et qui nous oblige à voyager très très loin - c'est cher le billet d'avion -. Non, Adam vit dans la région parisienne ce qui facilite les rencontres et le déplacement

3)      Econome. Oui, Adam en tant que grand magna a une voiture avec chauffeur mais, il préfere le confort du taxi – faut faire vivre l’économie – et les déplacements à pieds … En bref un homme simple.

4)      Parano. Après quelques déboires sentimentaux qui l’ont fait passer d’anonyme à connu, Adam voue un culte à son intime, ce qui le rend un peu beaucoup trop parano. Mais c’est compréhensible, même s’il fréquente des escortes. Quid ?

5)      Vive la compréhension. Toujours en rapport avec sa non-connaissance du BDSM, on a ENFIN affaire à un héros qui ne cherche pas à changer sa partenaire, à la faire sortir de son monde. NON, Adam accepte qui est Ève, il lui demande quelques petits compromis, mais toujours en lien avec CE QU’ELLE EST. Et là, j’ai fondu comme neige au soleil. Est-ce dû au faite que le non-initié soit un homme et qu’un homme c’est plus compréhensible et moins prise de tête? 

Pour tout ça, j’ai apprécié ma lecture, et de facto j’ai apprécié les personnages.

Comme dis précédemment Adam a tout pour lui, même si j’aurai souhaité que dans la phase finale il active un peu sa logique. Mais bon, on ne peut pas être parfait en tout. Ève – non, je ne veux pas connaitre son vrai nom, restons dans l’inconnu -, est une jeune femme sensible avec un passé très trouble, aucun indice sur celle-ci, mon imagination est partie est dans tous les sens. Et ça, c’est encore quelque chose qui m’a plu et qui me donne plus envie de continuer la suite des aventures d’Adam et Ève … Euh, je viens de comprendre la symbolique de leur prénom en tapant ma chronique. Pouah, suis trop forte.

Bon, si je fais jouer ma parano … Eve, dans la bible incarne le péché ( Mmmhhhh … vous voyez le rapport avec le titre ), en tout cas celle qui apporte le péché dans la vie d’Adam. Ben, oui Adam est un jeune homme bien sous tout rapport, le gendre idéal avec une bonne carrière et qui va passer quelques instants dans un univers fait de plaisir charnel, peu conventionnel et qui va être tout retourné … du slip.

Pour ce qui est de la trame de l’histoire. Elle est très bien écrite dans un langage familier, j’ai apprécié que l’auteure ne nous joue pas la carte de l’encyclopédie du BDSM, en étalant ses connaissances/recherches, on reste dans quelques chose de basique, simple sans être dans l’excès tout en gardant cette part de plaisir.

Enfin, tres tres tres tres bon, 1 er opus qui se savoure –malheureusement – trop vite, mais qui vous laisse sans dessus-dessous. Vivement le second opus.


Note globale: 18/20
Style d'écriture: 17/20
Intrigue: 15/20
Personnages: 19/20
Addictif

J’ai été agréablement et doublement surprise !

Par Mlle H

Tout d’abord, je tiens à remercier le Ladies Club qui m’a permis de découvrir ce roman. Depuis le succès planétaire de la saga Cinquante Nuances de E.L James, les romans érotique BDSM ne manquent pas. Mais rassurez-vous, Pêchés Exquis est loin d'être "inspiré" de cette fameuse saga. Au contraire !

J’ai été agréablement et doublement surprise,car cette fois, on a le point de vue d’un homme ( généralement – tout du moins pour ceux que j’ai lus – dans ce genre de roman, on a le POV d’une femme ). Et en plus, c'est Adam lui-même qui demande à Eve de l'initier à cet univers, car il n'y connait pas grand chose. Adam est un personnage beau, riche et charismatique. Depuis son divorce très médiatisé, où son nom a été traîné dans la boue, il se voue corps et âme à son entreprise et se contente d'”escort-girls” pour combler ses plaisirs charnels. Jusqu'au soir où il rencontre Eve dans un bar, qui reveille en lui un côté sombre qu'il ne savait pas détenir. Eve est un personnage extrêmement mystérieux, on ne sait quasiment rien sur elle. On en apprend légèrement après une bonne moitié du livre, lorsqu'elle prend la parole le temps d'un instant. J'ai d'ailleurs dû relire le début de ce passage, je n'avais pas compris qu'il y avait eu un changement de point de vue. Ce qui ne devait être qu'une nuit sans lendemain tourne à l'obsession et Adam n'est pas un homme à qui on dit NON. Je suis assez mitigée, j'ai beaucoup aimé mais j'ai trouvé qu'il manquait quelque chose. L'initiation d'Adam est beaucoup trop rapide à mon goût, j'aurais préféré qu'Emma Foster prenne plus de temps là-dessus. J'ai énormément aimé ce livre, car il n'est pas bourré de clichés (certes il y en a mais ils sont crédibles ! ). Les scènes de sexe sont vraiment bien travaillées (on sent que l'auteure a pris le temps de faire des recherches poussées et ne s'est pas contentée de nous resservir une énième fois la sauce habituelle.). On ressent beaucoup de sensualité entre les deux personnages. Adam est vraiment à "l'écoute" du corps d'Eve, de ses moindres besoins, de ses moindres désirs. J'ai passé un excellent moment en lisant ce livre. J'ai hâte de pouvoir lire le tome deux, car mon côté Sherlock Homes est extrêmement frustré par cette fin !


Note globale: 19/20
Style d'écriture: 18/20
Intrigue: 19/20
Personnages: 19/20
Suspense Addictif

Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!