Livre


Kel T3 - La ronde de l'aigle Andréa Schwartz


Amadan du Phénix, souverain suprême de tous les Kel'yon, s'apprête à prendre femme dans la Maison du Dragon. 
Du nord au sud du pays de Kaek'tun, les Trois Noblesses se dressent contre une alliance contre-nature. La plus puissante d'entre elles est la Lignée de l'Aigle : la reine des transgressions, la redoutable Maison sai Mordrain. Sang mêlé de naissance, entraînée par des assassins, Lune est envoyée dans le nord. Elle sera l'oeil et l'oreille du Dragon dans le Nid de l'Aigle. Mais sous le toit des sai Mordrain, les trahisons sont multiples : l'aigle, suprême dans les cieux kel'yon, a des ennemis plus féroces encore que le Dragon kel'bai.


Editeur: Rebelle Editions
Date de parution: 23/03/2015

Promouvoir cette page:

Avis des Rebelles

Une nouvelle pépite ! Une fois encore, Andréa Schwartz m'a ravie !

Par Cocomilady

Ce troisième tome tant attendu n'a pas déçu mes attentes, bien au contraire ! Magnifique encore une fois !

 

Lune, une jeune sang-mêlée, est jouée aux dés par son père à l'âge de ses sept ans, et gagnée par le représentant de l'un des clans d'assassins le plus réputé. Elle va alors être éduquée comme l'un d'eux, même si aucune femme n'est jamais devenue jikkai.

Quelques années plus tard, alors que le souverain des Kel'yon, tombé fou amoureux d'une Kel'bai de la maison du Dragon, doit instamment la prendre pour femme, Lune se voit confier la périlleuse mission de pénétrer au plus près de l'ennemi afin de protéger la jeune femme dont la vie est apparemment menacée. Son sang mêlé étant un atout, elle va tenter de se faire embaucher par Shelun, la première femme Kel'bai à s'être fait enrôlée dans l'armée et avoir trahi les siens pour un guerrier Kel'yon, de l'illustre maison des Sai Mordrain. Dans cette famille où le scandale éclate de père en fils, la jeune tueuse va devoir s'infiltrer, découvrant par là-même combien les trahisons et les ennemis sont nombreux pour ceux qui se rebellent...

 

L'histoire a encore une fois été passionnante. Nous y faisons la connaissance d'une nouvelle guerrière. Après Shelun, la vengeresse enrôlée dans l'armée et héroïne par sa maîtrise du combat ; la barbare Asja, rebelle et guerrière que seul l'amour va dompter ; voici Lune, la tueuse sang-mêlée éduquée par un jikkai, un personnage dont les failles comme les forces la rendent humaine et touchante. Le récit est quant à lui dense et les noms nombreux, c'est pour cela qu'il faut absolument le lire en une ou deux fois, sinon il doit être dur de s'y retrouver. Comme Aydred et Shelun sont mes personnages préférés, j'ai adoré les retrouver, car leur charisme reste intact. Comme toujours, les femmes fortes, libres et indomptables ont la part belle dans ce roman et c'est ce que j'aime le plus je crois, tout comme leurs amours interdits qui nous transportent. J'attendais beaucoup de réponses à certaines questions et au sujet de plusieurs personnages, notamment Ieran, la petite sang-mêlée barbare et ses parents, mais ce nouveau tome en a rajouté d'autres au lieu de les traiter. Je vais donc me résigner à attendre le prochain pour assouvir ma curiosité et mon envie de me plonger une fois encore entre les lignes de la talentueuse André Schwartz. Ca va être rude ! Mais que c'est bon !

 

Une nouvelle merveille à lire donc ! Je valide encore et toujours, un nouveau coup de cœur pour moi !

 

 


Note globale: 19/20
Style d'écriture: 19/20
Intrigue: 19/20
Personnages: 19/20
Suspense Addictif

Le meilleur de la série!

Par Sorcha

Un tome bien meilleur que le second, je dirais même à la hauteur du premier que j’avais adoré.

Nous retrouvons tous les ingrédients qui avaient contribué à faire du 1er opus un coup de cœur : des personnages au caractère bien trempé et intéressants, une intrigue qui tient en haleine, de l’action sans se perdre dans les détails et… du Sai Mordrain au top de la séduction of course !

J’ai adoré retrouver les anciens personnages des premiers tomes et découvrir de nouveaux. D’ailleurs, en parlant de nouveaux personnages, parlons de Lune. Une jeune demi-sang que la dureté de la vie n’aura pas épargné dès le plus jeune âge. Pariée et perdue par son charmant papa à une table de jeu au profit d’un Jikkaï, Lune va devenir une tueuse de l’ombre avec du potentiel. Au cours d’une de ses missions pour son mentor, un Sai Urdon (ça vous dit quelque chose cher lecteur du 1er tome ?), elle va se retrouver en territoire ennemi chez les Sai Mordrain. C’est l’occasion pour nous de revoir Shelun, bien changée avec les années il faut le dire, et son général, le seul l’unique Sai Mordrain Herdredsun Aydred (soupir). Mais Lune, qui a pour mission de se renseigner auprès de cette prestigieuse famille sur le ministre de la guerre Kel’yon, un des opposants au mariage de l’empereur Amadan avec une princesse Kel’bai (vous comprenez, c’est l’ennemi !), va arriver chez les Sai Mordrain à un moment délicat. En effet, Kennain, le troisième fils de Shelun et Aydred, a été gravement blessé lors du siège d’une grande cité Kel’bai au grand dam de ses proches. Tout le monde le donne plus mort que vif, mais comme vous le savez après avoir lu les premiers tomes il est difficile d’abattre un Sai Mordrain. Et c’est à partir du réveil de ce dernier que les choses vont se compliquer pour Lune, tant pour sa mission d’espionnage que pour ses sentiments, parce qu’après avoir veillé un homme inconscient, il lui faudrait faire face à un homme bien vivant traînant dans son sillage charme, sarcasme irrésistible et idéaux. Bref, vous l’aurez compris, entre ces deux-là, cela promet ! J’ai aussi beaucoup aimé découvrir la vie de la cour, loin des champs de bataille dont nous avions l’habitude dans les deux premiers tomes.

Pour ce qui est de la plume, elle est toujours aussi addictive, avec une mention spéciale pour les dialogues des personnages qui font ressortir les personnalités de chacun. J’adore !

J’attends le prochain avec impatience, surtout que j’espère retrouver et en apprendre plus sur Sai Ieran Quardain qui m’a beaucoup manqué dans ce tome. D’ailleurs, je continue de me poser des questions au sujet de Lune par rapport à lui.

En conclusion : Ce troisième opus est mon préféré de la saga. Voilà, c’est dit !


Note globale: 20/20
Style d'écriture: 20/20
Intrigue: 20/20
Personnages: 20/20
Addictif

Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!