Livre


Clin d'oeil Mell 2.2


Suite à un accident de voiture, Peter, vingt et un an, est diagnostiqué en état végétatif. Cependant, sa conscience et sa mémoire sont loin d’être mortes, elles persistent. Au bout de trois ans de paralysie, il reçoit la visite de Wendy, mystérieuse jeune fille sarcastique dont il se moquait autrefois. Elle est la seule à croire en lui. Ensemble, ils vont établir une forme de communication par clignements d’yeux afin que le jeune homme sorte enfin de ce néant de solitude et atteigne le bonheur.


Editeur: Boz'Dodor Editions
Date de parution: 12/03/2015

Promouvoir cette page:

Avis des Rebelles

Une belle romance qui m’a totalement chamboulée

Par Axl

Mell 2.2 nous conte ici l’histoire de Peter, un jeune homme de vingt et un an qui, suite à un accident de voiture, se retrouve dans un état végétatif. Tout le monde pense qu’il est inconscient et ceci pendant trois longues années, jusqu'à la visite de Wendy, une jeune femme qui va changer sa vie puisqu'elle est la seule à penser que Peter est conscient. Elle va alors tenter de communiquer avec lui par divers moyens, ce qui va rendre l'espoir à Peter.

J’ai beaucoup apprécié cette belle histoire ! Mell 2.2 nous parle de handicap, mais aussi d’amour, d’espoir et de combat. J’ai vraiment été troublée par ce roman qui véhicule l'idée que : "peu importe les problèmes qui nous affectent, il faut se battre, ne pas se morfondre" et " peu importe nos différences, on peut s’aimer malgré tout."

Peter et Wendy, cela ne vous rappelle-t-il pas quelque chose ? Mais oui ! "Peter Pan", un conte auquel il est fait allusion à plusieurs reprises, et un beau clin d’œil qui met un brin de magie dans ce roman.

J’ai vraiment été touchée par l’histoire, mais aussi par l’écriture de l’auteure. Elle a su retranscrire les sentiments par des mots qui m’ont ébranlée. Toutes les émotions se mêlent au fur et à mesure que l’on avance dans le roman : le bonheur, les larmes de joie et à la fin le déchirement, ces instants où tous ces sentiments vous explosent à la figure au moment fatidique de l’histoire, celui où j’ai été touchée au plus profond de moi. J’ai pleuré, mais aucune fin autre que celle-ci n’était envisageable.

La morale de cette histoire, c'est que l’homme peut être beau, il n’est pas qu’égoïsme et méchanceté, mais peut aussi être amour, espoir et partage.


Note globale: 16/20
Style d'écriture: 15/20
Intrigue: 15/20
Personnages: 17/20

Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!