Livre


L'enfer de l'ange Elodie Costet


Après avoir délibérément abandonné un de ses protégés, l´ange Gabriel est condamné par les Archanges à se racheter lors d´une mission de la dernière chance : sauver Anna, dont les 7 Déchus ont fait leur cible.

 

Secondé par sa sœur, la chérubine Zéléniah, et le très ésotérique Danny, Gabriel découvre le monde à travers le corps d´un humain et tente par tous les moyens de sauver sa nouvelle protégée ainsi que son statut d´ange.

 

Mais la tâche s´annonce ardue, d´autant plus qu´Anna se montre réceptive aux tentations des Déchus…


Editeur: Nats Editions
Date de parution: 30/05/2015

Promouvoir cette page:

Avis des Rebelles

Une lecture que je conseillerais plutôt à un public adolescent...

Par Mademoiselle Malénia

Avant de parler du livre, il faut déjà évoquer la couverture, que je trouve absolument sublime, et qui donne vraiment envie de découvrir l'histoire et l'univers de l'auteur. L'intrigue tourne essentiellement autour d'une lutte entre les anges et les déchus, du bien et du mal, sur fond de caserne de pompiers. On sent que l'auteur s'est très bien documentée, et on devine à travers ces lignes probablement une passionnée (c'est d'ailleurs une question que j'ai hâte de lui poser pendant l'interview pour les Rebelles Webzine qui paraîtra en juillet 2015).


Hélas, je n'ai pas réussi à "entrer" dans le livre. J'ai trouvé les personnages assez plats, Gabriel n'a pas réussi à m'émouvoir et j'ai surtout détesté Anna, jeune sapeur pompier qui se fait malmener par ses collègues machos, leur fait la popote et cire même leurs chaussures (euh, comment dire ???). De tous, seule Zéléniah, chérubine à l'esprit acéré, a retenu mon attention. L'histoire en elle-même est intéressante, mais sans doute à cause de ce manque d'empathie pour ses protagonistes, je ne me suis pas laissée happer, et je me suis vite ennuyée. La plume de l'auteur est très simple, et le tout est très facile à lire, sans doute pour coller à un public young adult qui est, à mon avis, le cœur de cible de ce livre (et moi, je ne suis plus très young...) 


En résumé, une lecture que j'ai moyennement appréciée, que je conseillerais plutôt à un public adolescent, et de préférence à ceux qui se passionnent déjà pour les anges.


Note globale: 12/20
Style d'écriture: 12/20
Intrigue: 12/20
Personnages: 12/20

Attention : Coup de Coeur !

Par Mlle Grimm

Avant-Propos 

Merci à Natalie et à Nats Editions pour cette merveilleuse découverte ! Voici une histoire comme je les aime : palpitante, trépidante, avec une pointe de réflexion sur le monde et un soupçon d’amour ! J’en redemande !  

 

Ma chronique en bref :  

Un joli coup de cœur pour cette histoire haletante, portée par une plume parfaitement maîtrisée, des personnages attachants et un univers enchanteur !  

 

Mon avis sur… 

 

L’histoire 

Alors, autant annoncer la couleur tout de suite : j’ai dévoré ce roman en deux soirées et me suis totalement immergée dans l’univers créé par Elodie Costet. Entre le récit plein d’actions, de rebondissements et de révélations, je me suis laissée porter au rythme des pages, les tournant à toute vitesse, avide de découvrir la suite. Car dans ce roman, il n’y a pas de temps mort ni de longueurs inutiles, on savoure chaque péripétie et on se lie aux différents personnages avec une facilité déconcertante 

D’ailleurs, en parlant de personnages, et si on s’y intéressait ? Il y a d’abord Gabriel, évidemment, l’ange tombé du ciel (au sens littéral du terme). C’est un homme (ou un ange plutôt) complexe, étrange, qui va se révéler au fil du livre pour devenir celui que j’ai préféré. De glacial, au début du roman, on le découvre terriblement humain, sensible, et prêt à tout pour sauver Anna. Plein de courage, j’ai vu en lui un être tout en nuances et en profondeur et cela m’a beaucoup plu. 

Ensuite, il y a la mystérieuse Anna, pourchassée par les Déchus. Si j’ai beaucoup apprécié son personnage, je me suis sentie moins en phase avec ses réactions. J’aurais bien sauté quelques fois dans le livre pour la secouer un peu et lui dire de se laisser aller à ses sentiments, au lieu de les enfermer dans le carcan de son cœur. Pourtant, on ne peut que comprendre à quel point elle est fragile et c’est cette fragilité qui m’a plu.  

J’ai également beaucoup aimé la sœur de Gabriel, Zéléniah, qui rajoute une bonne dose de légèreté bienvenue dans ce roman parfois très sombre. Sensible, drôle et pleine de tendresse, on s’y attache sans même s’en rendre compte.  

Car c’est là une des grandes forces de "L'Enfer de l'Ange" : ses personnages sont bourrés d’humanité, ils nous ressemblent, possèdent des défauts semblables aux nôtres. On se reconnait dans leurs façons d’agir, leurs pensées… et à mesure que les pages se tournent, on s’y attache et on ne veut plus les abandonner.  

Quant à l’action, que dire si ce n’est qu’elle est omniprésente d'un bout à l'autre du livre ? On n’a pas le temps de respirer, on sent le danger rôder, se rapprocher et on frémit en même temps que nos héros. Poignant, saisissant, une vraie réussite ! 

Et voilà qu’arrive la fin… et quelle fin ! Un coup en plein cœur ! Mais où est donc la suite ? Je la veux, je la veux !  

Un roman à mettre dans toutes les mains et une nouvelle merveilleuse histoire chez Nats Editions. J’ai aimé, j’ai savouré, et qu’est-ce que j’ai regretté de l’avoir terminé !  

 

L’écriture 

La plume d’Elodie Costet est à l’image de ses personnages : pleine de nuances et de profondeur. Toujours sensible, fluide et maîtrisée, elle porte aussi à la réflexion sur le monde qui nous entoure et pour cela, je dis « chapeau ! ». J’ai aimé le mystère qui imprègne chaque page de ce roman. Elodie Costet a su le distiller peu à peu tout au long de son récit, et j’ai trouvé cela particulièrement réussi. Avec « L’Enfer de l’Ange », plus qu’une histoire palpitante qui m’a prise aux tripes, j’ai découvert une auteur à la plume magique.  

 


Note globale: 18/20
Style d'écriture: 18/20
Intrigue: 18/20
Personnages: 17/20
Suspense Addictif

Un excellent instant de détente !

Par Redblack

Je tenais à remercier Audrey de la maison d'édition Nats pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Rebelles-Webzine.

 

Je ne suis malheureusement pas très fan de la couverture mais j'ai quand même eu envie d'en savoir plus c'est pourquoi j'ai décidé d'aller lire le résumé. A peine ce dernier terminé, j'ai su qu'il me le fallait et c'est pourquoi, lorsque ma proposition a été accepté, j'ai sauté de joie et débuté ma lecture dès que possible !

 

Elodie Costet possède une belle plume qui entraîne sans difficulté son lecteur au cœur de son roman. L'auteure connaît et maîtrise à merveille son sujet, ce qui nous tend à penser qu’elle a dû passer de longues heures en recherches ! Cependant, j'ai quand même eu du mal à accrocher à l'histoire au tout début, je trouvais que l’histoire était beaucoup trop longue à se mettre en route à mon avis mais fort heureusement, cela n'a pas duré.

En effet, l'auteure a parfaitement inclus des rebondissements mais également ce qu'il faut au niveau de l'action pour faire passer un agréable moment à son lectorat. Je suis parvenue à la fin vraiment rapidement pour ma plus grande tristesse car je me suis attachée à la façon d'écrire de l'auteure mais également aux personnages.

Une histoire dans l'ensemble assez originale mais qui a le mérite de m'avoir fait passer un bon moment en compagnie des protagonistes. Une lecture vraiment sympathique qui fait agréablement passer le temps à ses lecteurs.

 

Je vous invite pour le résumé à aller lire celui de la maison d'édition car je ne vois pas ce que je pourrais moi-même vous donner sans spoiler l'histoire.

 

J'ai adoré le personnage de l'ange Gabriel dès que j'ai fait sa connaissance. Je suis tombée sous son charme irrésistible et je n'avais qu'une seule envie, être présente pour lui et l'aider dans sa quête. (Bon j'avoue, j'en aurai un peu profité également mais qui ne l'aurait pas fait ?)

J'ai eu plus de mal avec le personnage d'Anna mais heureusement, j'ai fini par apprécier cette dernière au fur et à mesure des chapitres. C'est quelqu'un qui a beaucoup de difficulté à résister aux tentations et c'est une proie de choix pour les Déchus.

 

En résumé un très bon roman que j'ai pris plaisir à lire, une auteure que j'ai eu beaucoup de plaisir à découvrir ! Je ne peux que vous conseiller ce roman que je suis certaine qu'il vous plaira !


Note globale: 18/20
Style d'écriture: 18/20
Intrigue: 18/20
Personnages: 18/20

Elodie Costet a aussi écrit:


Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!