Livre


Constance et Séduction Jess Swann


Après le décès de leur père, Isobel et Helen Westlake sont forcées d’abandonner la demeure dans laquelle elles ont grandi et déménagent à Chester dans le nord de l’Angleterre. Tandis qu’Isobel entretient une relation amicale avec Adam, tout en tentant de mener sa carrière et de veiller sur sa cadette, Helen fait la connaissance du flamboyant Oliver Vane… Amour, frustration et surtout vérités cachées sont au rendez-vous de cette réécriture moderne de « Raisons et sentiments »


Editeur: Artalys
Date de parution: 07/06/2015

Promouvoir cette page:

Avis des Rebelles

Je me suis laissée happer par cette histoire, dévorant les 300 pages en quelques jours à peine

Par Mademoiselle Malénia

Une nouvelle fois, je me suis laissée transporter par la plume de Jess Swann, et j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir cette réécriture de Raisons et sentiments de Jane Austen. En toute honnêteté, je dois avouer que je ne me souviens que très peu de l'œuvre originale, lue pendant mes années de fac, bien lointaines aujourd'hui (snif!) J'ai donc découvert ce livre comme une pièce unique et je ne peux pas jouer au jeu des ressemblances et/ou dissemblances avec le texte original.
L'histoire est celle de deux sœurs très différentes, Isobel, jeune juriste raisonnée et plutôt timide, et Helen, étudiante fantasque et volubile. Après la mort de leur père, elles sont chassées de leur maison par leur demi-frère et sa femme (un couple de bourgeois superficiels et avares), et elles tentent alors de se reconstruire dans une nouvelle ville. Là, elles vivent toutes deux des histoires d'amour complexes, emplies de péripéties et de déceptions, jusqu'à l'accident tragique de l'une d'entre elles. (On ne dirait pas, là tout de suite, mais ça finit bien)
Comme je l'ai déjà dit, j'apprécie beaucoup l'écriture fluide de Jess Swann, une excellente auteure, et je me suis laissée happer par cette histoire, dévorant les 300 pages en quelques jours à peine. On se prend rapidement d'affection pour les personnages (même si parfois, on a envie d'attraper Isobel par les épaules et de la secouer sauvagement), et on vibre avec elles à chacune de leurs déconvenues. Seul bémol peut-être, j'ai trouvé les personnages secondaires un peu trop fades et pas assez développés, on aurait aimé, parfois, en avoir plus.


Note globale: 14/20
Style d'écriture: 17/20
Intrigue: 14/20
Personnages: 13/20
Addictif

Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!