Livre


Dualed T1 Elsie Chapman


Dans la ville fortifiée de Kersh, avant d’atteindre son vingtième anniversaire, chaque citoyen doit éliminer son Double, un jumeau génétiquement identique, élevé dans une autre famille. Le compte à rebours se déclenche un beau matin, et chacun a trente petits jours pour affronter son autre moi. West Grayer est fin prête. Elle a quinze ans, et s’entraîne depuis des mois et des mois pour affronter son alter ego. Survivre, c’est accéder à une vie normale, terminer ses études, avoir le droit de travailler, de se marier, de mettre au monde des enfants. Mais un grain de sable imprévu vient griper la machine, et West se met à douter : est-elle vraiment la meilleure version d’elle-même, celle qui mérite un avenir ? Pour rester en vie, elle doit cesser de fuir... son Double d’abord, mais aussi ce qu’elle ressent, et qui a le pouvoir de la détruire. Frénétique et imprévisible, le premier roman d’Elsie Chapman est un thriller qui vous prend à la gorge, une chevauchée infernale de la première à la dernière page.


Editeur: Lumen éditions
Date de parution: 07/03/2014

Promouvoir cette page:

Avis des Rebelles

Une agréable surprise

Par Ice Queen

Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre avec ce livre, car la plupart des chroniques que j'avais lues à son sujet n'étaient pas vraiment bonnes. Pourtant, j'avais très envie de le lire alors je me suis tout de même lancée.
    J'ai découvert avec plaisir la ville de Kersh, cruelle pour tous les citoyens de moins de 20 ans qui ne sont pas « accomplis ». C'est ce point que j'ai vraiment apprécié. Le Conseil, afin de s'assurer que chaque citoyen mérite sa place au sein de la ville fortifiée et serait apte à la défendre  contre le monde ravagé par la guerre, a imaginé un procédé aussi cruel qu'ingénieux. Il a créé les Alts.
    Chaque personne a un double qu'elle doit éliminer dès son activation – une sorte de code visible dans l'oeil de la personne –  et elle a un mois pour le faire. Si, dans le temps imparti, aucun des deux ne meurt, les jumeaux implosent à la fin du compte à rebours. Quel dilemme pour ces personnes qui se retrouvent un jour face à leur double parfait avec pour seul but de les tuer !
    
    Dans ce roman, nous voyons évoluer notre personnage principal, la jeune West. Elle a derrière elle un passé douloureux et son malheur est loin de prendre fin quand nous commençons à suivre son histoire. Elle est persuadée qu'elle ne tardera pas à être activée et n'a pas encore appris le maniement des armes à feu qui doit survenir lors de sa prochaine année scolaire. West a du mal avec les lancers de couteaux et sait pertinemment qu'elle ne peut pas tout miser sur le corps à corps. Elle va donc devoir trouver une solution...

    J'ai vraiment adoré le personnage de West. C'est une fille au caractère fort, qui ne veut pas montrer ses faiblesses et qui n'hésite pas à envoyer promener ceux qui souhaitent l'aider sans qu'elle ne le veuille. Ses réactions son cohérentes, nous agirions tous pareil. Bref, je me suis vraiment attachée à ce personnage et j'ai hâte de lire la suite de ses aventures ! L'ambiance lourde et brutale n'a pas été pour me déplaire non plus et j'ai trouvé la ville fascinante par ses différences d'un quartier à un autre.
    En résumé, je suis partie avec des a priori sur ce livre et finalement j'ai été agréablement surprise. J'avoue que j'ai trouvé le rythme un peu lent au début mais lorsque l'activation de West est survenue, tout à basculé. Je me suis laissée emportée par ce tourbillon, ressentant la peur et la détresse de l'héroïne et je n'ai vraiment pas eu envie que cela s'arrête ! La plume de l'auteure, quant à elle est très agréable et elle a réussi la prouesse de me faire vivre ces aventures comme si j'étais dans la peau de l'héroïne. Bref, un roman vraiment addictif. À tous ceux qui n'osent pas se lancer à cause des avis qu'ils auraient pu lire à droite ou a gauche, je vous donne un conseil : si cette histoire vous attire, plongez-vous dedans, vous ne le regretterez pas !


Note globale: 15/20
Style d'écriture: 14/20
Intrigue: 15/20
Personnages: 15/20

Un premier tome palpitant, bourré d’action, mais en même temps de réflexion, nous dépeignant un univers sombre et glauque qui m’a autant attirée qu’il m’a repoussée. Un excellent moment de lecture !

Par Mlle Grimm

Mon avis

Dès les premières pages de ce roman, nous entrons directement dans l’univers de Kersh, où les enfants ont jusqu’à 20 ans pour tuer leur double. En effet, à Kersh, Cité recluse derrière d’immenses murs, la fertilité touche la totalité de la ville. Heureusement, la science vient au secours de cette population et les bébés peuvent apparaître, mais sous la forme de jumeaux (issus du mélange de deux couples différents). Pour éviter la surpopulation, les jumeaux auront tous une épée de Damoclès au-dessus de leur tête : un jour, ils seront activés. Alors, ils auront un mois, et pas une heure de plus, pour assassiner leur double. Ou ils mourront.

Nous découvrons West Grayer, qui a grandi dans ce monde pour se transformer en une adolescente d’une quinzaine d’années, qui a vu ses frères et sœurs disparaître et a perdu ses parents quelques mois plus tôt. On est donc face à une jeune femme très mature, que la vie n’a pas épargnée. Face à son activation future, elle décide de devenir une Chasseuse et de tuer les jumeaux d’autres personnes, afin de s’entraîner pour le jour où son tour arrivera.

Tombe le moment où tout bascule et où elle est activée. Il lui reste 30 jours pour venir à bout de son double. Y parviendra-t-elle ? Mystère !

Je me souviens, au fil de ma lecture, m’être demandé si j’appréciais ce premier tome. En effet, l’histoire est vraiment palpitante, les héros touchants (bien que West m’a parfois un peu agacée avec ses tergiversations incessantes) et l’univers bien sombre, comme je les aime. Mon problème alors ? L’aspect très glauque de cette ville, le fait que des enfants (car oui, c’est tout ce qu’ils sont) doivent tuer un être pour survivre. Chaque personne de Kersh ayant été activée et étant toujours en vie a donc du sang sur les mains. J’ai trouvé cela très dur et presque dérangeant que la pureté d’un enfant soit ainsi détruite.

Je sais qu’on retrouve ce style dans différents ouvrages dystopiques, mais c’est vrai que je ne m’y ferai probablement jamais.

Quoi qu’il en soit, comme je l’ai dit plus haut, bien que je me sois interrogée sur mon plaisir à découvrir ce livre, je ne peux vous cacher que j’ai adoré me plonger dans ce monde, ce qui ne faisait que  renforcer ce mélange de joie et d’angoisse. Une dualité étrange, pour un livre étrange en résumé !

Les personnages sont tous très bien détaillés, et je me suis principalement attachée à Chord, l’ami de West. C’est un jeune homme mature, protecteur (il va être d’une grande aide pendant son activation), et qui est foncièrement bon. J’ai aussi été touchée par Dess, un garçon que West rencontre durant son mois « d’activée ».

Les relations sont très bien dépeintes et m’ont paru réalistes. C’est un point qui m’a beaucoup plu et marquée dans ce livre.

La plume d’Elsie Chapman ne s’engonce pas de fioritures : elle est directe, simple, et violente. On ne nous prend pas avec des pincettes, on n’enjolive pas Kersh. Non. Nous sommes transportés dans toute l’horreur de cet univers, dans son absurdité, dans son incompréhension et c'est une grosse claque que l’on reçoit dans les premières pages de ce livre. J’ai trouvé son style puissant, grave et en parfaite adéquation avec l’histoire. Une belle réussite !

En conclusion, un excellent moment de lecture, avec un univers sombre qui ne peut pas laisser indifférent, des héros « vrais » et sensibles qui permettent d’alléger l’atmosphère de cette dystopie. J’en suis ressortie avec une seule envie : me jeter sur le tome 2. Ce que j’ai fait dans la foulée !

 


Note globale: 16/20
Style d'écriture: 16/20
Intrigue: 17/20
Personnages: 15/20
Suspense Addictif

Décevant

Par Badfeline

Tout d'abord, la couverture du livre est très jolie et reflète bien le livre, j'ai beaucoup aimé.

L’histoire se passe dans un monde futuriste, où le gouvernement veut que seuls les meilleurs et les survivants puissent vivre dans la société. Ils ont donc mis en place un système dans lequel toute famille désirant un enfant, se voit obligée de passer par un « laboratoire » qui va utiliser leurs codes génétiques afin de créer le bébé. Ce nourrisson va être ensuite "fabriqué" en double pour un deuxième couple. Ce sont des alts (alter égo). Ils vont chacun vivre dans leur famille respective sans jamais se rencontrer. Entre 10 et 20 ans, les alts seront activés. A partir de ce moment-là, ils n'auront que 31 jours pour tuer leur alt, au risque d'imploser en cas d'échec.

Quand j’ai lu le résumé et que j’ai vu la couverture, je me suis dis : obligé, je l’achète !! Mais dans un livre futuriste, il faut que les bases soient solides pour que le lecteur comprenne tout, car c’est un monde où l’on ne peut rien deviner sans cela. Si l’auteur ne l'explique pas ou ne le décrit pas, le lecteur ne peut pas se l'imaginer. Or, je pense que pour Dualed, les bases n'ont pas été assez solides. J'ai trouvé le premier chapitre un peu « brouillon » et je n'ai pas tout compris. C’est dommage, car c’est un roman qui aurait pu être très bien !

Pour en venir aux personnages, West est une fille très attachante. Elle a malheureusement perdu beaucoup de ses proches : ses parents dans un accident de voiture, son frère Aave et sa petite sœur Ehm. Elle n'a donc pas connu une vie facile. Et en plus, au cours des premiers chapitres, les malheurs vont continuer à s'accumuler. J'ai eu de la peine pour elle, mais je savais que c'était une battante, ce qu'elle m'a bien démontré en devenant une chasseuse et une tueuse. Par contre, ce qui m'a vraiment déçue, c’est sa réaction lorsqu'elle s'est trouvée activée, totalement incohérente avec les précédentes et sa façon d'être. Je n’ai donc pas compris le choix de l’auteur. Tout comme je n'ai pas compris les relations entre les personnages et les réactions de West à ce niveau également

Donc voilà, plein de petites choses qui font que je n’ai pas trop apprécié ce livre !!


Note globale: 8/20
Style d'écriture: 10/20
Intrigue: 12/20
Personnages: 6/20

Elsie Chapman a aussi écrit:


Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!