Livre


L'impératrice Némésis Coralie Martin


Les vampires sont des monstres suceurs de sang. Leur société est pleine de certitudes, d’arrogance et de stupidité archaïques. Et j’en fais partie.
Mais qu’importe d’appartenir à leur race, tant que cela me permet de détruire celui qui m’a rendue immortelle – celui qui a tué mon enfant, mon amant et pris ma liberté.
Mais mon objectif n’est pas du goût des Anciens. Ma tête est mise à prix. Paria, chassée et morte-vivante, je dois assouvir ma Némésis afin de vivre pleinement une dernière fois…


Editeur: Baudelaire Editions
Date de parution: 28/05/2013

Promouvoir cette page:

Avis des Rebelles

Un roman pas mal mais qui aurait pu être bien meilleur encore.

Par Cocomilady

Marie est une jeune femme qui ne connaît rien à la vie quand elle se marie pour atteindre un statut plus élevé. Mais son chemin croise malheureusement celui d'un apothicaire qui l'attire comme un aimant et, en tant que vampire, va la marquer et devenir son maître. Le jour où il décime une partie des habitants du château et tue son mari et son fils sous ses yeux, elle se fait la promesse de le tuer un jour. Et sa vie ne va alors plus tourner qu'autour de ce but ultime...

L'intrigue est donc intéressante, le monde des vampires et la citadelle où ils vivent et que Marie va découvrir, sont super bien développés. C'est d'ailleurs le meilleur passage du roman.

Cependant, ma lecture a été laborieuse pour plusieurs raisons. C'est vraiment dommage car il a du potentiel écrit autrement. Tout d'abord, ce roman est écrit sous forme de mémoires. Le tout est écrit à la première personne, n'a que peu de dialogues, c'est son principal défaut. En effet, ce type d'écriture est en général beaucoup plus fade, car laisse peu de possibilités pour étendre le roman à d'autres points de vue. C'est bien le cas ici. En plus, les blablas et les turpitudes de l'héroïne sont plus que lassants et je me suis donc ennuyée.
Les sentiments ne sont pas développés, aucune émotion n'est créée, bien que des faits durs ou une romance soient développés. C'est vraiment dommage...

Par contre, les alternances entre présent et passé sont bien faites, même si les passages que j'ai aimés sont bien évidemment dans le passé. La plume de l'auteure pourrait être très jolie si le roman avait été écrit sous une autre forme. La fin, par contre, m'a déçue. Je me suis dit : "Tout ça pour ça ?"

Alors un roman pas mal mais dont j'attendais beaucoup plus.


Note globale: 13/20
Style d'écriture: 13/20
Intrigue: 13/20
Personnages: 13/20

Arnaud Rossard, technicien du son O-nyx, groupe de rock Paula Cossart, Professeur en sociologie Littérature érotique, Livres pour les femmes. Retrouver votre libido avec les livres!